Tous

Yssingeaux

Yssingelais : plus de solidarité pour financer le RASED

dim 07/07/2019 - 13:48 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Mercredi 3 juillet, le maire Bernard Gallot annonçait en préambule non sans une touche d'humour : "ce conseil municipal a trois particularités : la première est qu'il s'agit du dernier de l'année scolaire, la deuxième est que nous nous réunissons par un temps très orageux, et la troisième, c'est qu'il se déroule pour la dernière fois dans cette salle de la mairie." On aura donc bien compris que le prochain conseil devrait se faire dans une des salles du nouveau bâtiment annexe en septembre.
Fin de l'aide du Département
C'est Michel Sarda qui a présenté les dossiers de la commission scolaire et sociale dont celui du financement à venir du RASED d'Yssingeaux (réseau d'aides spécialisées aux enfants en difficultés) hébergé dans les locaux de l'école Jean de la Fontaine. Deux enseignants et une psychologue y interviennent ainsi que dans dix autres communes rattachées. Suite au désengagement du conseil départemental fin 2017, le RASED ne bénéficie plus d'aucun financement. L'école maternelle et élémentaire lui donnent, via les crédits municipaux, une petite subvention (de l'ordre de 110€) qui permet les achats de petit matériel pédagogique et de fournitures. Concernant les frais de fonctionnement, c'est la commune d'Yssingeaux qui supportait cette même année les charges générales (eau, électricité, chauffage) ainsi que les frais de photocopie et l'entretien des locaux pour un montant de plus de 2 500€.
Les communes rattachées appelées à participer...
Compte-tenu des dépenses de fonctionnement des locaux déjà réglées par la Ville, des photocopies et de la ligne téléphonique, désormais les factures des autres fournitures nécessaires au fonctionnement du RASED devront être réglées par la commune dans la limite d'une enveloppe de 600€ pour l'année scolaire 2018/2019. Dans un but d'équité, et tenant compte des dépenses occasionnées pour l'hébergement de ces réseaux, la DDSEN (Direction Départementale de l'Education Nationale) et l'AMF (Association des Maires de France) proposent de moduler le coût par élève de la grande section au CM2 en opérant la distinction suivante : 0.50 € par élève pour les communes hébergeant un RASED et 1.68€ par élève pour les autres communes. Ce sont donc les dix communes  qui dépendent du RASED d'Yssingeaux qui vont être sollicitées pour participer aux frais de fonctionnement.
...sans y être obligées
Pour Claude François, élu de l'opposition, "la solution semble correcte. Les frais de la vie matérielle étant pris en charge par la commune. Et les autres communes vont pouvoir participer, mais 600€, ça ne me semble pas beaucoup", souligne celui qui a été professeur. "Il faudrait donner plus de moyens aux enseignants. Ce serait bien de revoir cette enveloppe à la hausse," suggère t-il. "Si elles le veulent bien", précise Bernard Gallot, un peu inquiet, car les communes n'ont aucune obligation de payer. "Et pour le montant, attendons d'avoir une année de recul car Yssingeaux paye déjà beaucoup", avant de rebondir : "pour la médecine scolaire, on est dans la même situation. On paye les locaux et le fonctionnement pour l'ensemble de la circonscription, ce qui représente 12 000€ par an." Très attaché à la notion de solidarité et du social, Michel Sarda conclut : "ça nous honore de pouvoir aider ceux qui sont le plus en difficultés, qui sont largués. On assume pleinement notre rôle de collectivité."
M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire