Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : les transports scolaires 1% plus chers à la rentrée

lun 19/06/2017 - 14:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:46

En vue de la rentrée prochaine, les élus du conseil municipal se sont prononcés sur l'ensemble des tarifs, comme ceux de la cantine, de la piscine, ou encore ceux des transports scolaires, qui vont augmenter de 1%. Le maire Bernard Gallot a affirmé : « les transports scolaires sont un coût important, donc un coût à partager ».

Des projets d'assainissement
Des projets d'assainissement des villages de Marhnac et Versilhac vont se réaliser pour un coût estimé de 2 370 000 d'euros, travaux qui pourraient bénéficier de l'aide du Département et de l'Agence de l'eau. Des réunions publiques ont été organisées pour présenter les différentes étapes du projet aux habitants des villages concernés. Claude François, élu de l'opposition, s'est dit de nouveau frustré de ne pas avoir été invité à ces rencontres.

L'extension de la station d'épuration...
Au programme des projets également, la restructuration de la station d'épuration des eaux usées d'Apilhac (la STEP). Une extension qui verra le jour sur la rive gauche du ruisseau Crisselle (actuellement elle se trouve sur la rive droite).
A une remarque d'un autre élu de l'opposition qui interrogeait André Nicolas, adjoint aux travaux, sur la capacité de la future station, celui-ci a répondu : « sa capacité maximale devrait être portée à 11 400 équivalents habitants ». Et Bernard Gallot de compléter : « une station d'épuration, c'est prévu pour tenir 40 ans et donc conçu pour recueillir les eaux usées de la population croissante ».

... et des travaux à la chapelle des Pénitents
Toujours à l'ordre du jour, les travaux d'entretien du toit de la chapelle des Pénitents, avenue de la Marne. Un programme permettrait de réparer la toiture en lauze, le nettoyage de la cloche, le démoussage, la reprise de certaines menuiseries en bois. Comme il s'agit d'un monument historique, l'Etat, la Région et le Département participeront à hauteur de 60% pour une dépense subventionnable retenue de 30 000 euros. Les travaux devraient durer un mois.

Cure de jouvence de la voirie et des tennis couverts
Certaines voies communales vont, elles aussi, subir une cure de jouvence pour un coût estimé à 310 830 000 euros. Justement, Claude François a soulevé le fait que l'état de quelques routes yssingelaises posent question : « les bandes de roulement sont souvent abîmées », a-t-il remarqué.
Le maire lui a répondu : « on n'est pas dans un renouvellement parfait. 400 000 euros sont affectés à la voirie. On est dans de très gros budgets ».
Au chapitre des rénovations encore, la réfection de la toiture des tennis couverts de Montbarnier. Du fait des dégâts lors de la dernière tempête, des reprises du toit, des revêtements des courts, des travaux d'éclairage ainsi que la création d'un local accessible pour l'association devraient avoir lieu.

L'école de maroquinerie attendue en 2018
A la fin du conseil, Claude François a soulevé un fait d'actualité, sans lien avec les sujets traités et qui n'a pas été encore évoqué en séance plénière : le projet d'extension des Ateliers du Meygal (ex-site Lejaby), dans la zone de la Guide, avec le centre de formation qui devrait voir le jour sur le site en cours de reconversion des anciens Ateliers mécaniques du Velay.
Cette école de formation en maroquinerie de luxe permettrait de former sur six mois à un an, quelques futurs 170 salariés d'ici deux à trois ans.
Bernard Gallot a partagé le sentiment du leader de Yssingeaux Autrement en complétant :  « c'est en effet une très belle annonce pour notre commune. Mon souhait, c'est que ce soit effectif à l'automne 2018 ».

M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire