Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : entre comptes sains et hausse de la facture d'eau

mar 04/04/2017 - 16:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Le budget 2016 et les projets 2017 ont été bien accueillis lors du dernier conseil municipal d'Yssingeaux, ce vendredi 31 mars 2017.
Après le mot d’accueil du maire, Bernard Gallot, qui a rappelé que le vote des budgets allait engager la commune dans les prochaines semaines, c’est Victor Sabatier, de la commission vie associative, qui a présenté les subventions allouées aux associations cette année.

----Dans les grands projets évoqués ce soir-là, on notera les travaux de requalification de la route de Retournac au niveau du magasin Intermarché, qui devrait améliorer l’accès à sa nouvelle surface de vente (l’actuel bâtiment sera détruit).-----Certaines associations ne fournissent pas leurs comptes
« Il n’y a pas eu de diminution, au contraire », a-t-il affirmé. « On donne autant au sport qu’à la culture », a surenchéri l’adjoint, anticipant peut-être les remarques de l’opposition.
Justement, Didier Berod a lancé : « Pourrait-on revisiter l’examen des demandes de subventions ? Voir celles qui ont vraiment besoin d’être aidées, ça mérite une réflexion. Certaines associations ne jouent pas le jeu en ne fournissant pas leurs comptes. »
« Ce serait bien trop compliqué à mettre en place », a rétorqué le responsable de la commission.
« Pour octroyer les subventions, on regarde les budgets, les projets des structures. On nous fournit des justificatifs avec les entrées et les sorties », a soutenu Patricia Léger, adjointe aux affaires culturelles.
« En tout cas, tout se passe bien dans cette commission, elle se déroule dans la plus grande clarté », a reconnu Claude François pour l'opposition.

Beaucoup de collectivités diminuent ou suppriment ces aides
Pour le maire, « nos associations sont en relative bonne santé. Le budget est même sous-estimé par rapport au coût réel du fonctionnement car tous les équipements sont mis à disposition. Il faut savoir que beaucoup de collectivités diminuent ou suppriment ces aides et cela entraîne une fracture sociale. »

Une dette en baisse de 9%
A l’heure du vote des budgets 2016, le premier magistrat s’est éclipsé conformément au protocole, même s’il a profité des commentaires bienveillants de l’opposition et de son représentant Claude François : « Les comptes eaux et assainissement, on les votera car c’est un besoin pour Yssingeaux. Le budget général, on le votera aussi. Le travail sur l’éclairage public, c’est très bien. »
Pour le seul budget général, qui est passé de 9,61 M€ fin 2015 à 8,76 M€ en 2016, on note une baisse de 9% de la dette. Celle-ci s’élève donc à 1112 euros par habitant, contre 1263 euros en 2015.
Les comptes 2016 ont donc été approuvés sans surprise et sans critique.

«Un budget raisonnable et maîtrisé», dixit l'opposition
Satisfaction également à l’annonce du budget 2017, même si le budget général a recueilli cinq abstentions et votes contre de la part de l’opposition. Claude François a de nouveau reconnu « un budget raisonnable et maîtrisé qui correspond à la vie actuelle ».

----Centre nautique : que souhaitez-vous?
Avant de lever la séance, Bernard Gallot est revenu sur le projet d’amélioration du centre nautique : « Un document d’enquête va être mis à disposition prochainement dans les commerces, les boulangeries, la médiathèque, la Poste, à destination des habitants, a-t-il précisé, l’objectif est de connaître les attentes et besoins en termes de nouveaux équipements : bassins, toboggan, jacuzzi... »-----La facture d'eau va augmenter
Bernard Gallot l’a rejoint : « le budget de fonctionnement est très responsable et on travaille sur des pistes pour l’améliorer encore : les emprunts qui permettent d’alléger la charge financière, le désendettement... Quant aux investissements, il n’y pas de recours à l’emprunt en 2017. Bien des collectivités nous envieraient cet autofinancement. Il faut qu’on puisse le garder pour continuer à investir. On ne peut qu’être satisfait qu’Yssingeaux puisse travailler sur des projets et les tenir. »
Concernant les travaux d’assainissement en cours, le maire a précisé : « Il y aura des répercussions sur les factures, ce sont des travaux contraignants pour la vie des Yssingelais, on ne voit pas les résultats tout de suite mais il faut le faire et c’est à bon escient. »
Les budgets 2017, eau et assainissement, celui des abattoirs et du cinéma ont été approuvés à l’unanimité.
A la fin du vote, le premier magistrat a adressé ses remerciements en reconnaissant un « document parfaitement lisible et bien présenté. »

M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire