Tous

Yssingeaux

Yssingeaux en 2017 : maison médicale, aménagement du centre-ville...

mer 01/02/2017 - 17:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Entouré de ses conseillers municipaux, Bernard Gallot s'est montré enthousiaste pour l'année à venir. Plusieurs projets se sont concrétisés en 2016, dont le réaménagement du centre-ville avec la végétalisation, ou encore la sécurisation de la voie verte qui sera, d'après les élus, « un vecteur touristique majeur ». Au niveau culturel, le maire souligne l'important travail réalisé par la Grenette, le théâtre, ainsi que pour l'organisation du Festival du coq à l'Art, la fête du jeu et le Téléthon. Le président de la Région, Laurent Wauquiez, dit être « fier du travail fait par la commune d'Yssingeaux », et souligne l'importance du réaménagement du centre-ville et la réorganisation du marché du jeudi au sein des murs de la cité.

Les impôts ne devraient pas augmenter
Et l'année 2017 promet également d'être riche en changements pour la commune. Le maire a annoncé sa volonté de poursuivre une « ambitieuse réforme de progrès et de modernisation », et la mairie est d'ailleurs engagée pour l'année à venir à hauteur de 35 millions d'euros d'investissement. Bernard Gallot s'est montré rassurant : les impôts ne devraient pas augmenter. En effet, la commune ne porte pas seule ce budget puisqu'elle travaille en partenariat avec l’État, la Région, le Département et la communauté de communes des Sucs.

« Yssingeaux passe à la vitesse supérieure »
2017 sera l'année du démarrage du chantier de la maison médicale, de l'assainissement collectif pour Marnhac et Versilhac, de la poursuite de l'aménagement du centre-ville, et de l'aménagement de l'entrée de la Guide pour accueillir la voie verte.
La poursuite du contournement d'Yssingeaux est aussi au programme. Les travaux à la zone de Gourmessaume devraient être entamés prochainement, et 7 hectares sont déjà achetés. Enfin, la cité des cinq coqs se prépare à accueillir l'entreprise Leygatech qui a choisi Yssingeaux pour étendre son activité. Pour Bernard Gallot et son équipe, « Yssingeaux progresse, se réforme, reste attachée à son histoire, ses racines et ses valeurs ». C'est d'ailleurs avec un hommage à Lucien Gibert, « mémoire vivante d'Yssingeaux », que Laurent Wauquiez a entamé son discours. Et la décoration de la salle se voulait à l'image de la commune : « rurale, dynamique et pleine de vie ». 

M.Pl.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire