Wayruru, une petite graine pour faire pousser une forêt de solidarité

Par Nicolas Defay mer 25/05/2022 - 13:00 , Mise à jour le 25/05/2022 à 13:00

Wayruru ? C'est le nom d'une petite graine rouge avec une tâche noire. C'est aussi le nom d'une association pour aider les enfants péruviens à s'instruire, se protéger, défendre leur terre et leur culture,...ou juste vivre. L'antenne altiligérienne organise en ce sens une manifestation le 11 juin à la salle des fêtes de Polignac. Entre rando photo et concert dinatoire, cette journée va résonner jusqu'à la citadelle du Machu Picchu

L’association Wayruru Peru est à l’initiative de la ponote Laetitia et de son mari Péruvien. L'entité a été créée à Pichari au Pérou à la lisière de la forêt Amazonienne.

Son projet est d’aider les communautés Ashaninca à préserver leur environnement, leurs coutumes et à donner accès à l’éducation gratuite aux jeunes (Bibliobus passant dans les communautés). Actuellement, leur territoire est menacé par l’extension des villes et la déforestation. Les aider à développer leur artisanat, la culture du café et du cacao, l’éducation des enfants sont donc des priorités de l’association afin que ce peuple puisse devenir autonome et en mesure de défendre leur territoire.

"Il faut que tous ces enfants de l'autre côté du monde (...) s'émerveillent de cette solidarité qui dépasse les frontières et les océans !"

L’association Wayruru France, en lien direct avec Wayruru Peru, organise régulièrement des actions pour financer les projets. "Cette année, nous organisons un après-midi rando photos, repas snack et concert avec un groupe local et très festif, les Rollin'Donuts, explique l'association. Venez les plus nombreux possible en ce samedi 11 juin à Polignac. Il faut que tous ces enfants de l'autre côté du monde entendent notre soutien et s'émerveillent de cette solidarité qui dépasse les frontières et les océans !"

Toutes les infos sont condensées dans l'affiche ci-dessous ▼

Photo par DR

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire