Vos questions pour la commissaire de police, prochaine invitée du Scan

mar 06/12/2016 - 17:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Après près de quatre ans à la tête des forces de l'ordre du bassin ponot, Jeannine Buisson sera mutée à Ajaccio en février prochain. 
Avant son départ, la directrice départementale de la sécurité intérieure (DDSP) et commissaire de police du Puy-en-Velay accordera une interview aux rédactions de RCF et Zoomdici pour le dernier Scan de l'année 2016. 
Ce sera l'occasion de tirer le bilan des "années Buisson" en termes d'évolution de la délinquance et des troubles à l'ordre public sur le bassin du Puy. Nous nous projetterons également vers l'avenir avec les défis des prochains mois.

Les lecteurs invités à poser leurs questions
Dans le cadre de leur émission Le Scan, les rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire recevront Jeannince Buisson Maire,  la commissaire de police du Puy, ce jeudi 8 décembre (l'émission sera diffusée le jeudi 15 décembre). 
Pendant une bonne vingtaine de minutes, l'invité doit répondre aux questions des rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire... et nous vous proposons de participer vous aussi.
En amont de l'enregistrement (jeudi à 14h30), la rédaction invite les lecteurs à soumettre les questions qu'ils aimeraient voir posées à Jeannine Buisson. Chacun peut proposer une question en postant un commentaire en bas de page, sans oublier son prénom et sa commune de résidence. Ceux-ci ne seront pas publiés afin de ne pas "mettre la puce à l'oreille" de l'invité par avance.

L'émission sera diffusée le jeudi 15 décembre
La sélection d'une ou plusieurs questions se fera le jeudi 8 décembre à 14h. L'interview, elle, sera enregistrée dans la foulée et diffusée le jeudi 15 décembre sur Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire.

Ses priorités à son arrivée
Lorsqu'elle est arrivée à la tête des forces de l'ordre du bassin ponot, la native du Puy avait notamment manifesté ses priorités en terme de sécurité lors de sa rencontre avec la presse. Elle s'était engagée à lutter contre les cambriolages et les atteintes aux personnes, mais aussi contre le trafic de stupéfiants. "Nous allons nous attacher à démanteler le deal de rue et le deal de quartier. On n'est pas là pour démanteler les grands réseaux, d'autres services s'en chargent", déclarait-elle.
Une autre empreinte qu'elle souhaitait poser au Puy, c'était celle d'une présence policière accrue sur la voie publique en développant au maximum les contacts avec la population et ses différents partenaires. Elle avait enfin souligné parmi ses priorités l'accueil et la prise en charge des victimes avant de requérir une collaboration accrue avec les services de gendarmerie en déclarant : "quand les moyens se réduisent, il faut mutualiser". Pour autant, interrogée à ce propos, elle concluait : "le commissariat du Puy dispose d'effectifs suffisants pour assurer la sécurité de tout le monde". 
Depuis, bien évidemment, la menace terroriste et les attentats son passés par là et le curseur indiquant les priorités peut être amené à avoir été altéré.

> En savoir + sur Le Scan

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte des fêtes du Roi de l'Oiseau, à l'aube de la trentième édition des Fêtes Renaissance.

Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes et le candidat socialiste aux élections régionales de début décembre. 

* Cécile Cukierman, candidate d'une "Gauche qui ne renonce pas" pour la tête de liste l'Humain d'abord, qui réunit le Parti communiste et le Mouvement républicain et citoyen (MRC).

* Jean-Pierre Vigier, député et numéro trois de la liste de Laurent Wauquiez, défend les couleurs de la droite et du centre dans Le Scan.

Jean-Charles Kohlhaas, tête de liste du Rassemblement citoyen et solidaire en Rhône-Alpes Auvergne.

* Michel Chapuis, nouveau maire du Puy, Président de l'UDI et conseiller régional, était venu dans Le Scan quelques jours seulement après avoir succédé à Laurent Wauquiez.

Eric Maire, le préfet de la Haute-Loire, était vernu défendrfe les positions de l'Etat, de la crise agricole aux réfugiés de St-Beauzire, en passant par l'avenir des services publics dans les territoires ruraux.

André-Frédéric Delay, le Président du tribunal de grande instance de Haute-Loire, à propos de la délinquance rurale, la surpopulation carcérale et les peines alternatives qui en découlent, en passant par la difficulté de juger les délits routiers et les affaires qui marquent personnellement.

* Une semaine à peine après l'abandon du projet de déchéance de nationalité, des théories du complot aux phénomènes de radicalisation, en passant par le "vivre ensemble", Abdelkader Railane , auteur et secrétaire départemental de la Commission pour la Promotion de l'Egalité des Chances et la Citoyenneté était l'invité du Scan.

Brigitte Masset Bourret, auteure ponote de l'essai « Prostitution Pour ou Contre ? ». Le 14 avril dernier, une nouvelle loi sur la prostitution a été adoptée après de nombreux débats houleux au Parlement...

* La prime d'activité, quèsaco ? La CAF privilégie-t-elle les nounous ? Quid de la crèche de l'hôpital ? autant de questions pour le directeur de la CAF 43, Christophe Bonnefois.

* La sécurité en Haute-Loire. Le commandant de gendarmerie, Jérôme Patoux est revenu sur les chiffres dans le département.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire