Vol annulé et aides non perçues : les litiges de chez nous

mer 24/08/2022 - 06:00 , Mise à jour le 24/08/2022 à 06:00

En 2022, UFC Que Choisir 43 est intervenu pour aider des altiligériens victimes de litiges. 

Vol annulé suit à la pandémie

Le 23 janvier 2020, M. P avait réservé un vol sur Iberia par l’intermédiaire de Go Voyages avec 5 membres de sa famille pour l’été 2020 (Colombie‐France « aller et retour ») pour un montant de 4327,81 €. En juin 2020, la compagnie Iberia informe l'adhèrent d'UFC Que Choisir de l’annulation de vol suite à la situation sanitaire et lui conseille de s’adresser à son agence de voyages, ce qu’il fait à plusieurs reprises.

En février 2021, Go Voyages lui indique que les demandes de remboursement prennent beaucoup plus de temps que d’habitude. M. P contacte plusieurs fois l’agence, sans obtenir de réponses. En désespoir de cause, M. P... s’adresse à l’UFC Que Choisir de Haute‐Loire et un dossier est constitué. Le 5 janvier 2022 puis le 6 avril 2022,
le conseiller litiges envoie des courriels argumentés à Go Voyages sur le site dédié aux réclamations entre Go Voyages et UFC Que Choisir.

Enfin, le 4 mai 2022, soit plus de 2 ans après, Go Voyages répond au conseiller litiges qu’un virement de 4327.81 € a été fait sur le compte de M. P, versement confirmé par l’adhérent le 9 mai 2022. Tout est bien qui finit bien, mais il faut reconnaître que l'adhérent a fait preuve de beaucoup de patience et que tous les dossiers ne se terminent malheureusement pas aussi bien.

"On a eu chaud"

Mme M.C a installé un chauffage pour lequel elle avait droit à des aides de l’ANAH entre autres, dans le cadre de la démarche "Prim'Rénov".

Ceci dit, comme monter et gérer un dossier n’est pas simple, et que l'adhérente UFC 43 a besoin d'être aidée elle confie cette mission à une société, qu’elle a rencontrée au salon de l’habitat sur le département de la Haute‐Loire. Elle signe un "Mandat pour la gestion des dossiers de subventions" pour un montant de 550€.

Cette société fait le travail correctement et Mme M.C a pu bénéficier de 8 000 + 4 000 soit 12 000 € d’aides. Ses aides lui ont été confirmées par des courriers ou des courriels. Malheureusement les bonnes nouvelles se sont transformées en parcours du combattant. En effet, bien qu'informée par l'ANAH ou autre organisme que les aides étaient accordées, puis versées à la société prestataire de services, Mme C ne reçoit rien de la part de la société à qui elle avait confié la gestion de son dossier. Pire même, elle a beaucoup de mal à joindre son interlocuteur au sein de cette société et quand elle y arrive, on lui oppose des choses étranges comme des absences pour
maternité ou autre raison qui ne regarde en rien notre adhérente. Compte tenu des éléments ci‐dessus Mme M.C a confié son dossier à UFC Que Choisir 43 afin que d'intervenir pour qu’elle récupère son argent.

UFC 43 a dû intervenir en deux temps mais l’histoire finit bien puisque les 12 000 € sont bien arrivés à destination pour le grand bonheur de l'adhérente.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire