Vœux parlementaires (2 sur 4) : Olivier Cigolotti et sa sombre expertise sur l'Ukraine

Par Nicolas Defay mar 10/01/2023 - 12:00 , Mise à jour le 10/01/2023 à 12:00

Chaque début d’année, Députés et Sénateurs de Haute-Loire partagent leur analyse sur l’année écoulée et leurs souhaits pour la nouvelle année en cours. Olivier Cigolotti, Sénateur de la Haute-Loire et Vice-Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, revient sur le conflit ukrainien et l’avenir terne en devenir.

Olivier Cigolotti, de par sa responsabilité au Sénat, est un grand spécialiste sur les conflits armées qui opposent la France à d’autres pays. Le conflit Ukrainien étant en première ligne actuellement, l’expert sur la question partage ses connaissances et sa réflexion quant à l’avenir de cette guerre « qui s’enlise ».

« Nous sommes en guerre, rappelle-t-il sans nuance. La France est en guerre contre la Russie depuis le 24 février 2022. Ce n’est certes pas une guerre comme celles des générations précédentes. Mais, au même titre que l’Europe et que les États-Unis d’Amérique, nous sommes bien confrontés à ce pays et à son président qui souhaite reconstituer l’empire soviétique d’antan ».

Les mots sont dits. Clairs et sans ambages.

« La Russie a une longueur d’avance en matière de désinformation »

Olivier Cigoletti continue en ce sens : « Si la mort et la destruction sont à l’œuvre au sein de la population ukrainienne dans cette guerre injuste, nous subissons de notre côté des attaques à la fois d’influence et numériques. Et il est à constater malheureusement que la Russie a une longueur d’avance en matière de désinformation. C’est d’ailleurs de cette façon qu’ils ont créé ce sentiment antifrançais au Mali avec la conséquence pour nous de quitter ce territoire africain en novembre 2022 après 9 ans de présence pour maintenir la paix ».

« Les manœuvres chinoises s’intensifient au-dessus de Taïwan. Et si le conflit Russo-Ukrainien n’était pas arrivé, la Chine avait bien prévu d’envahir ce territoire à fort enjeu diplomatique » . Olivier Cigolotti.

« 80 % des attaques 2.0 proviennent de la Russie »

« La guerre avec la Russie est une guerre du cyber, lance le Sénateur. Il ne se passe une semaine sans que des opérateurs d’intérêts vitaux en France et en Europe ne soient ciblés et attaqués. Hôpitaux, ministères, organisations logistiques...80 % des attaques 2.0 proviennent de la Russie. Ces attaques sont de nature à récupérer des dossiers sensibles, des rançons conséquentes ou à fragiliser les entités indispensables au bon fonctionnement de la nation ».

Il martèle : « Nous sommes réellement plongés dans une guerre numérique de très grande ampleur. Il nous faut rapidement trouver des solutions pour se protéger en amont ».

« Est-ce que Poutine est malade ? Le Pentagone avance deux versions. Il serait atteint d’un cancer depuis six mois. Ou il souffrirait de la maladie de Parkinson. Mais rien n’est confirmé actuellement ». Olivier Cigolotti

« Nous nous dirigeons vers un élargissement du conflit dans les semaines à venir »

« Nous sommes en guerre, répète-t-il encore. Et force est de constater que la Russie a des alliés de poids. L’Iran et la Corée du Nord lui fournissent des armes efficaces et très sophistiquées. De nombreux drones sont de conception iranienne avec des effets destructeurs. »

Olivier Cigoletti s’inquiète de ces pions sur l’échiquier meurtrier. « Je pense que nous nous dirigeons vers un élargissement du conflit dans les semaines à venir. Le Président du parlement ukrainien craint que cette guerre s’apparente au conflit israélo-palestinien, un conflit larvé, sans issue ».

Des engins de reconnaissance français donnés à l’Ukraine

Concernant l’aide matérielle que la France octroie à l’armée ukrainienne, le Sénateur centriste partage quelques éléments. « Dans nos forces, nous avons 250 engins de reconnaissance nommés AMX 10 RC. Chacun est équipé d’un canon de 105 millimètres et d’une mitrailleuses calibre 7.62. Nous allons en céder une partie à l’Ukraine en complément des canons Caesar, des missiles et des radars déjà fournis ».

Olivier Cigoletti précise que les AMX 10 RC sont ainsi confiés aux militaires ukrainiens car c’est un matériel efficace mais vieillissant. En France, ces outils sont peu à peu remplacés par des Engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar (EBRC).

« Compte tenu du contexte, le président Emmanuel Macron veut augmenter le budget de l’Armée française et de la Défense. Pour la période 2019-2025, nous étions sur un budget de 44 milliards d’euros. Par anticipation et à partir de 2024, ce plan de financement dépassera certainement les 50 milliards d’euros jusqu’en 2030 ». Olivier Cigolotti

« Poutine tente de répandre une terreur généralisée »

La mince éclaircie dans cette horizon d’ombres est l’analyse du contingent et du parc logistique de la Russie. « Aujourd’hui, nous savons de source sure que les moyens humains et matériels ne sont pas aussi considérables qu’annoncés par la Russie au début du conflit, soulève Olivier Cigoletti. Continuellement, ils perdent des positions et reculent. »

Mais la fierté et l’égocentrisme de certains dirigeants peuvent, une fois froissés, générer les pires atrocités. « Les drones iraniens pilonnent les immeubles des populations civiles. Poutine tente de répandre une terreur généralisée. Son objectif à présent est de faire passer le plus mauvais hiver aux citoyens ukrainiens en détruisant toutes les installations énergétiques possibles ».

Les 4 parlementaires de la Haute-Loire. O.Cigolotti est le 1er en partant de la gauche.
Les 4 parlementaires de la Haute-Loire. O.Cigolotti est le 1er en partant de la gauche. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

d.

jeu 12/01/2023 - 17:51

Bonsoir 

Après avoir lu les voeux de nos 4 parlementaires je suis particulièrement sensible à ceux de notre sénateur qui évite la polémique et je souhaite juste que pour les prochaines élections sénatoriales nous ayons 2 sénateurs avec un profil politique proche d Olivier Cigolotti

de

mer 11/01/2023 - 09:18

Bonjour,

nous sommes en guerre! Bonne année!

Ça démarre sur les chapeaux de roues...

Hier , ce pays était notre principal fournisseur d'énergie pas chère : gaz naturel, pétrole, combustible nucléaire. Aujourd'hui, c'est notre ennemi.

À qui profite le crime?

À première vue, pas aux européens qui paient tous trés cher l'énergie  qui fait tourner le système.

Qui a intérêt à ce que l'Europe soit affaiblie?

Bonne journée :-)