Voeux de Vals : nos indiscrétions

ven 17/01/2020 - 14:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Les vœux des municipalités s’enchaînent en ce début d’année 2020. Lundi 13 janvier, c’était au tour de Vals près Le Puy de convier ses administrés au Pôle multi-activités pour un buffet convivial précédé d’un discours et de la remise de deux médailles du travail.

A Vals, l’année 2019 aura été marquée par l’ouverture, fin février, du Pôle multi-activités (PMA), un investissement de 3,275M€ HT, financé pour moitié par des subventions publiques. Il est bordé de 32 places de stationnement qui desservent aussi l’école voisine. Les travaux ont aussi permis de doubler la surface de la cour de l’école maternelle pour un total de 1 000m2 aujourd'hui. Ce PMA, dont le nom doit encore être choisi, a diverses vocations, ce qui implique quelques petits soucis logistiques réglés progressivement. Le maire, Alain Royet :

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Le gymnase est équipé pour le volley, le basket et le badminton ; avis donc aux associations qui voudraient l’investir.

Quant aux cyclistes, nous avons demandé à Alain Royet pourquoi il n’y avait aucune piste cyclable à l’heure actuelle à Vals. L'occasion de quelques annonces qui n'étaient pas prévues si tôt.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

----Au printemps prochain, l'opération annuelle de nettoyage des berges des ruisseaux et chemins de la commune fera encore appel à tous les volontaires. En plus des bénévoles des 33 associations de Vals, des commerçants et simples citoyens, les membres de l'association plogging Fitrunsports ont prévu d'y participer. L'an dernier, 60 bénévoles ont récolté plus de 2,5t de déchets.-----Au moment d’évoquer, dans son discours, l’acquisition, en avril, d’une balayeuse, une habitante peste à voix basse sur la propreté, à revoir selon elle, de la route du Carmel. Un avis que ne partage pas Alain Royet qui explique que la balayeuse est mutualisée avec la Ville d’Espaly. Elle officie à Vals une semaine sur deux, il faut donc le temps de faire le tour de la commune pour repasser au même endroit.

L’année 2019 a également vu l’ouverture d’un espace ludothèque à côté de la médiathèque, au Palais des spectacles ou encore le lancement d'un premier agenda culturel local avec théâtre, concert et exposition nature.

En matière de commerces, l’arrivée de nouvelles enseignes comme d’Action, dans les locaux de Fly, a vu l’affluence monter en flèche dans ce périmètre.

Bientôt une pénurie de généralistes à Vals ?
Parmi les réalisations en cours, on suivra l’ancienne école des Gravières qui a été rachetée par  l’Association pour adultes et jeunes handicapés pour y installer le Centre d’action médico-sociale précoce (CAMPS) et ses 31 employés. Cette vente "nous conforte dans notre gestion responsable du patrimoine communal", affirme Alain Royet. A partir du printemps normalement, des enfants handicapés jusqu’à 6 ans seront accueillis aux Gravières. En 2016, le bâtiment hébergeait le centre de loisirs qui a dû déménager en vitesse pour laisser place aux trois généralistes du n°78 de l’avenue de Vals qui devaient investir le bâtiment. Mais le projet se fait finalement à Aiguilhe. Alain Royet, le regrette.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

----"L'intérêt général c'est tout sauf la somme des intérêts particuliers", a rappelé Rémy Darroux, le secrétaire général de la préfecture qui a également cité JF Kennedy : "Arrêtez de vous demander ce que votre pays fait pour vous mais demandez-vous ce que vous faites pour votre pays".-----Les trois médecins du n°78 de l’avenue de Vals déménageront donc dans le bâtiment qui est en train de sortir de terre, au pied du rocher d’Aiguilhe, dans les prochains mois. Une construction rendue possible par l’aide des pharmaciens de la rocade et de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

De nouveaux logements
Au cours des trois dernières années, 80 nouveaux logements ont vu le jour à Vals. Des terrains autour du Pôle-multiactivités doivent encore accueillir de nouveaux logements. D’autres, vers le cimetière, aussi, entraînant une certaine polémique. Quelle est la proportion de logements sociaux à Vals actuellement (une commune d’environ 3 330 habitants) ?

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Alain Royet est maire de Vals près Le Puy depuis 2001 et conseiller municipal depuis 1983. Il est arrivé à Vals dans sa petite enfance et n’a plus jamais quitté la commune. Son engagement a commencé d’abord dans le milieu associatif en s’impliquant dans les bureaux du comité des fêtes, du comité de jumelage, de la société de chasse… Professionnellement, il a été responsable du service apprentissage et formation à la Chambre des métiers de Haute-Loire pendant 40 ans. Alain Royet se représente pour un 4e mandat aux municipales de mars 2020, face à une liste alternative cette fois.

Annabel Walker

(Photos @ DR Zoomdici.fr Annabel Walker)

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire