VIDEO. Saint-Vincent reconverti en circuit pour voitures à pédales

sam 27/07/2019 - 23:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:58

Il n’y avait pas foule à Saint-Vincent au départ de la course de voitures à pédales ce samedi. La météo a une fois de plus joué des tours aux organisateurs : « Toutes les années impaires, c’est mauvais pour nous » regrette Jacques Reynaud, du comité des fêtes de la commune, en évoquant le souvenir de l’édition 2015, annulée, et celle de 2017, marquée par un orage de grêle. Une épreuve de style, aussi Les 15 voitures concurrentes étaient toutefois bien présentes sur la ligne de départ en fin d’après-midi. Avant de se lancer, les pilotes et leurs équipes se sont prêtés au jeu d’une petite représentation théâtrale devant le public, centrée autour du thème de leur bolide : « Tigrou », « Rantanplan », « Bugatti 37 », « Scoobidoo »… Un aspect qui n’est pas à prendre à la légère car, outre les performances sportives, le classement comporte deux autres critères : le « look » du véhicule et la sympathie de son équipage. Une manche du championnat de France Chez les concurrents, on trouve de tout, du jeune homme d’une dizaine d’années au retraité, avec des conditions physiques très variables. Plusieurs pilotes de la commune et des environs ont pris part à la course, ainsi que d’autres venus de plus loin, comme la Normandie, le Jura et la Bretagne. Pour la plupart d’entre eux, l’objectif est avant tout de passer un bon moment. Mais certains y allient des objectifs de performance car, plus qu’un simple jeu, la course compte pour le championnat de France de voitures à pédales.  Le plus de tours de circuit possible La course est d’une durée fixe de deux heures, le but étant, dans le temps imparti, de faire le plus de tours possible du circuit de 600 mètres qui serpente à travers les rues de la ville. Un défi que les plus rapides ont réalisé en roulant à près de 30 km/h de vitesse moyenne.

Eddie Rabeyrin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire