Tous

Goudet

VIDEO. Les sapeurs-pompiers dans des conditions extrêmes

ven 27/05/2016 - 11:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Il y a eu de l’animation mercredi 25 mai dans le bourg de Goudet à partir de 20h30. Les sapeurs-pompiers ont réalisé un entraînement faisant intervenir les unités spécialisées du Grimp (Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux) et l’équipe de secours aquatique et subaquatique sous les yeux de quelques habitants et en présence du maire de la commune, Joël Lacour.
----En 2015, les sapeurs-pompiers avaient fait cet exercice au sud du département, à Rauret.-----Des victimes et une voiture à retrouver
Dans une eau à une dizaine de degrés, les sapeurs-pompiers ont dû affronter des conditions particulièrement difficiles. Une épave dépolluée attendait les plongeurs à sept mètres de profondeur. Comme dans une situation réelle, les secours sont arrivés sur place en ayant très peu d’informations : une voiture a fait une sortie de route au niveau du pont de Goudet et a plongé dans la Loire. A eux de tout mettre en oeuvre pour retrouver au plus vite les « victimes ». Au totale, elles étaient quatre, une dans la voiture immergée, une grièvement blessée sur une pile du pont, une autre également grièvement blessée éjectée sur les rochers et une dernière emportée par le courant 800 mètres plus bas. Evidemment, de simples mannequins ont été utilisés.
Entraînement nécessaire
Ce genre d’interventions est relativement peu fréquent, de l’ordre de cinq à dix fois par an. Très peu pour les les 13 000 interventions annuelles, mais pas pour autant inutile. « C’est très technique », confirme le Commandant Patrice Achard. Les équipes Grimp et de plongée sont souvent appelées à intervenir à la tombée de la nuit.

Retour en vidéo sur cette soirée

L’exercice s’est bien passé. Les secours ont mis fin à l’opération après plusieurs heures d’intervention autour du pont de Goudet. Les secours encadré par la Capitaine Gaëtan Roth, Conseiller technique départemental, responsable des équipes plongée et équipes aquatiques du département, ont dû été observés par le Colonel Mailhé, Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours (SDIS), le Commandant Patrice Achard.

Emma Jouve

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire