Vidéo : découvrez le dernier clip des Gens Bon Beur

mar 22/05/2018 - 17:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Nous les avions suivis lors de l'enregistrement aux ruines de Saint-Quentin et également lors de la sortie de leur premier clip, tel un hymne au 'Vivre Ensemble', en attendant l'album, enregistré à la Chomette et distribué au printemps dernier. Ils étaient encore ce dimanche 20 mai à Sanssac pour le festival Buena Onda et leur prochaine date à Brives pour Loir'en Zic, le vendredi 8 juin, pour ouvrir un festival dont le cocktail s'annonce aussi rythmé que coloré !
Groupe de musique festive avec des influences rock, reggae, ska, slam et latino-orientales, les Gens’Bon’Beur ont vu le jour en 2011, à l’initiative de Jamel, le batteur.
Aujourd’hui au nombre de neuf, ces musiciens altiligériens, tous issus de cultures musicales différentes, déploient sur scène une énergie débordante et offrent au public des concerts endiablés.

Ici-bas, nous ne sommes que de passage
Le deuxième clip des Gens Bon Beur est sorti ce lundi 21 mai 2018 et un troisième serait dans les tuyaux, pour la rentrée de septembre. C'est la même équipe de tournage que pour le premier clip, mais avec un peu plus de bouteille et surtout un matériel plus haut de gamme.
Le titre de ce deuxième clip, "Z'Men", signifie ici-bas. Ou comment rappeler à tout un chacun que nous ne sommes que de passage sur cette terre et que la vie est faite de tout ; un hymne à l'humilité et la tolérance en somme. Avec toujours le même mot d'ordre, à l'instar du titre de leur album : sourire exigé.


De grands noms de la scène musicale rencontrés
La graine semée il y a maintenant sept ans a bien germé et les concerts à leur actif sont maintenant légion, comme autant d'expérience humaine et artistique. Que ce soit avec les Zoufris Maracas, Demi Mondaine, Didier Super ou encore HK & les Saltimbanks, les registres musicaux sont variés et "ça nous a permis de franchir un palier", estime Redouane, le chanteur du groupe.
"C'est intéressant pour nous car on échange avec eux", poursuit-il, "on comprend mieux ensuite comment ça marche dans le milieu". Par exemple, la rencontre avec Bruno Berberes, le directeur du casting de The Voice (il a par exemple découvert Louane à l'âge de huit ans), mais aussi producteur de comédies musicales, animateur de radio et de télévision française, "nous a redonné confiance, nous a fait comprendre qu'on pouvait y arriver et nous a donné envie de persister", commente le chanteur du groupe, qui envisage désormais des projets avec lui pour d'éventuelles tournées.

On croise aussi des ministres
Ce même Bruno Berberes est également le directeur artistique du festival "Maroc Folies", le premier concours de chanson francophone de Marrakech, auquel les gens Bon Beur ont participé. C'est notamment là que le groupe de Haute-Loire a rencontré l'ancien Ministre de la culture Jack Lang, qui faisait partie du jury du concours. Comme quoi, dans ce métier, on croise aussi des ministres, comme le prouve le post Facebook ci-dessous : 

Continuer à se faire plaisir... puis monter une structure indépendante
Les neuf musiciens travaillent tous aujourd'hui et pratiquent la musique sur leur temps libre. Un loisir qu'ils aimeraient bien, un jour, transformer en gagne-pain. "Le premier objectif, c'est de se faire plaisir, de jouer", poursuit le chanteur ponot, "et on a toujours un grand plaisir à se retrouver ensemble". En ligne de mire, le groupe envisage toujours de monter une structure indépendante car "comme on est nombreux, c'est compliqué avec les labels". Il faut donc continuer à tourner pour capitaliser de l'expérience.
"Notre kif, ce serait de ne faire que de la musique pendant un an, pour voir", complète l'artiste, "on en discute, on essaie de s'y préparer, mais sans se polluer l'esprit avec ça non plus".

En concert au Puy : une première !
C'est un peu un comble pour le groupe mais il n'avait encore jamais été programmé au Puy. "Ce sera notre grande première sur la scène de la place de la Mairie", s'amuse le chanteur, le jeudi 21 juin, à l 'occasion de la fête de la musique. "C'est difficile pour les groupes locaux", commente-t-il, sans vouloir davantage alimenter de polémique.

Les prochaines dates
* 08 Juin 2018 / Festival Loir'en Zic / Brives Charensac / Haute-Loire
* 21 Juin 2018 / Fête de la musique - mairie / Le Puy / Haute-Loire 
* 7 Juillet 2018 / Festival Lardeyrol / St Clément / Ardèche 
* 11 Août 2018 / Festival Mazonric / Pradelles / Haute-Loire 
* 16 Août 2018 / Les Jeudis du Pressoir / Billom / Puy-de-Dôme 
* 25 Août 2018 / Festival de l'Ain à l'autre / Trévoux / Ain 
* 22 Septembre 2018 / Vichy / Allier 

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire