Vendredi 13, une aubaine pour les buralistes

Par EMa ven 13/01/2023 - 06:00 , Mise à jour le 13/01/2023 à 06:00

Chance ou malchance ? Ce qui est sûr, c’est que le vendredi 13 est synonyme de foules chez les buralistes du Puy. Ces derniers accueillent un flux plus important de joueurs en cette période. En cause le Super Loto avec plus de 16 millions d’euros à gagner, mais pas seulement.

Il n'y aura que deux vendredis 13 en 2023. Ce vendredi 13 janvier et le vendredi 13 octobre prochain. Pour les superstitieux comme pour les buralistes, cette date n'est pas un jour comme les autres.

« Le vendredi 13, plus le Super Loto, ça attire du monde. On a eu des joueurs qui sont venus prendre une grille, jusqu’à deux semaines à l’avance », a confié Manuela buraliste au tabac-presse Le Saint-Jean au Puy.

« Les gens défilent toute la journée devant le comptoir. On a plus de joueurs que d’habitude lorsque c’est un vendredi 13. Les gens viennent tenter leur chance », a assuré Nicole Cordier, co-gérante, avec son mari, du bureau de tabac La Civette au Puy depuis seize ans.

« Il y a beaucoup plus de monde que d’habitude en cette période, cela se remarque facilement. On vend énormément de loto mais aussi beaucoup de jeux à gratter. Ça s’enchaîne et ce n’est pas de tout repos », a constaté Josiane, buraliste au bureau de tabac Le Balto au Puy.

3 € ou plus si affinités et des joueurs expérimentés

Au bureau de tabac La Civette, Nicole Cordier le reconnaît : « Le montant des mises varie selon le type de joueurs. Certains ne prennent qu’une seule grille à 3 € et pas plus. Ce sont des joueurs occasionnels. On a aussi des habitués qui viennent jouer et qui font 2 ou 3 grilles. »

« Ceux qui viennent jouer le vendredi 13, c’est rarement des jeunes », a remarqué Josiane, du tabac Le Balto. « Ce sont plutôt des joueurs expérimentés qui viennent tenter leur chance, c’est-à-dire des personnes qui ont 45 ans, et plus », constate la buraliste.

5 millions d’euros gagnés 2022

C’était le 10 juin 2022. Une habitante de Saint-Romain-Lachalm, avait misé sur ses cinq numéros fétiches au Loto. Le jour suivant, le samedi 11 juin 2022, ses cinq numéros et le numéro chance ont été tirés au sort dans l’ordre.

Cette habitante de Saint-Romain-Lachalm a dû partager le jackpot de 10 millions d’euros avec un autre gagnant en France. Cette dernière a tout de même empoché 5 millions d’euros, soit l’un des plus gros gains au Loto ou tout autre jeu de la Française des Jeux en Haute-Loire.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire