Valérie Pécresse et réfugiés ukrainiens au programme du Conseil municipal ponot

mer 02/03/2022 - 15:30 , Mise à jour le 02/03/2022 à 15:30

Le Conseil municipal du Puy-en-Velay, prévu vendredi 4 mars à 18h30 entre les murs de la mairie, promet d'être houleux. Laurent Johanny, élu de l'opposition, va soumettre une motion pour qu'une partie des milliers de réfugiés ukrainiens qui affluent vers l'Europe soit accueillie par la ville. D'autre part, il demande des explications concernant "l'article de propagande" visant à promouvoir la candidature de Valérie Pécresse mis en ligne sur le compte Facebook de la ville après sa visite le vendredi 21 janvier au Puy. Ambiance...

Parfois, un conseil municipal peut s'avérer aussi long qu'un long fleuve tranquille, sans remous, ni surprise. Mais de temps en temps, des éditions méritent vraiment le détour. Celui du vendredi 4 mars à 18h30 dans la grande salle de la mairie du Puy pourrait faire partie de ces derniers.

Laurent Johanny, élu de l'opposition, va présenter deux sujets aussi importants l'un que l'autre. Le premier est en lien direct avec la guerre qui se déroule à moins de 2 500 km de la France. Le second traite de la venue de Valérie Pécresse et comment la Ville du Puy a communiqué dessus.

Les débats du conseil municipal sont publics et peuvent, par ailleurs, être retransmis par des moyens de communication audiovisuelle. Le public doit s’abstenir de toute intervention ou de toute manifestation. Source : site des Collectivités locales

L'élu a ainsi transmis une motion intitulée "Soutien à l'Ukraine, accueil des Ukrainiens". À travers elle, Laurent Johanny demande à ce que la cité mariale fasse partie des villes enclines à recevoir les hommes, femmes et enfants fuyants la guerre que Vladimir Poutine a lancé contre son pays voisin.

"Un terrible engrenage, rappelant les heures les plus sombres du continent européen au XXème siècle, s'est mis en route depuis quelques semaines en Ukraine, partage Laurent Johanny en introduction de la motion. La Russie vient de lancer son armée à l'assaut de ce pays indépendant dont il faut restaurer l'intégrité territoriale et politique mise à mal depuis 2014. Le conseil municipal du Puy-en-Velay souhaite assurer les Ukrainiens de sa solidarité et de son soutien dans ces terribles moments où ils sont confrontés à la barbarie de la guerre."

"La ville du Puy-en-Velay (...) est bien entendu prête à accueillir des réfugiés ukrainiens"

Après un paragraphe sur la responsabilité de la Communauté internationale à mettre en place "un arsenal de ripostes politiques, diplomatiques et économiques" pour contraindre Vladimir Poutine à la défaite, Laurent Johanny conclut sa motion de cette façon : "De son côté, la ville du Puy-en-Velay, dans le cadre de la tradition d'accueil de notre département est bien entendu prête à accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant la guerre, dès que les besoins seront connus par l'intermédiaire de la préfecture et en lien avec les autorités sur place. Parallèlement, la ville s'engage à participer soit directement, soit dans le soutien apporté à des associations à engager des collectes de matériels, de denrées alimentaires, de fonds pour soutenir les civils ukrainiens".

"Il a fallu de nombreuses minutes après le signalement de cette publication par plusieurs citoyens outrés pour qu'elle soit retirée"

Lors d'un conseil municipal, l'équipe suit un programme précis constitué de plusieurs chapitres. Une fois chaque sujet débattu et voté, le temps arrive alors aux questions diverses en fin de séance.

Laurent Johanny en apporte une qui va assurément faire grincer les dents quelques participants. "Lors de la visite de Mme Pécresse, candidate de droite à l'élection présidentielle que vous soutenez, fut publié un article de propagande visant à promouvoir cet événement sur le compte facebook de la ville du Puy-en-Velay, attaque-t-il en préambule. Il a fallu de nombreuses minutes après le signalement de cette publication par plusieurs citoyens outrés pour qu'elle soit retirée." 

Il ajoute : "Mais le but était atteint : toutes les personnes abonnées au compte de la ville (11 760) sur ce réseau social ont donc potentiellement reçu cette information sur votre soutien à cette candidate."

"Ces éléments démontrent sans équivoque que les personnes chargées de gérer la promotion de la campagne de cette candidate sont les mêmes que celles qui gèrent le compte de la ville sur ce réseau social". Laurent Johanny

Ce post a été publié par la Ville du Puy après la venue de V.Pécresse le 21 janvier 2022.
Ce post a été publié par la Ville du Puy après la venue de V.Pécresse le 21 janvier 2022. Photo par Capture Ecran Facebook

"Les faits démontrent que ce même service œuvre aussi pour la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes"

L'élu de l'opposition assène : "Cela constitue une infraction au règlement de la campagne électorale en cours. En effet, le contenu du texte tout comme les photographies démontrent qu'il s'agissait clairement d'un contenu délibérément édité, ce qui écarte toute erreur de manipulation."

Laurent Johanny pointe du doigt le dysfonctionnement du service de communication : "Ces éléments démontrent sans équivoque que les personnes chargées de gérer la promotion de la campagne de cette candidate sont les mêmes que celles qui gèrent le compte de la ville sur ce réseau social. Si la mutualisation de ce service avec l'agglomération était connue, les faits démontrent que ce même service œuvre aussi pour la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes".

En conclusion, il interpelle alors l'équipe municipale en place : "Je vous demande donc de répondre ce soir à l'oral et par écrit aux questions suivantes concernant le fonctionnement de ce service : Combien d'agents comporte-t-il ? Quels sont leurs statuts ? Quelle est la part de mutualisation pour chacun d'entre eux avec quelles quotités horaires et quels sont les autres employeurs ?" Ambiance...

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

4 commentaires

pa

jeu 03/03/2022 - 18:17

notre devoir est  d accueillir ces pauvres malheureux je ne comprends pas c est commentaire

haineux

ci

jeu 03/03/2022 - 14:23

Que la municipalité actuelle utilise les services et deniers publics à des fins personnelles et politiques, ce n'est pas nouveau. Personne n'est dupe !!! Par contre ne nous trompons pas de cible, les fonctionnaires ne sont certainement pas en cause, ils n'obéissent qu'aux ordres venus d'en haut et Il est profondément regrettable de les jeter en pâture en séance du conseil municipal, messieurs les élus & directrice de cabinet, soyez courageux pour une fois et assumez vos responsabilités svp. 

mi

mer 02/03/2022 - 18:39

OK pour les réfugiés Ukrainiens qui doivent retourner dans leur Patrie une foi le conflit armée terminé MAIS PAS les hommes adultes de moins de 60 ans cas il y a la mobilisation générale dans le pays

du

mer 02/03/2022 - 17:11

Il n'y a rien de surprenant d'apprendre que la municipalité ponote mélange intérêt public et intérêts particuliers. Ni que les impôts du contribuable ponot servent à financer d'obscures officines. Cynisme ou lamentable maladresse, voilà que ces pratiques illégales sont exposées publiquement et ne peuvent plus être démenties. Monsieur Le Maire et son conseiller municipal préféré et redouté n'hésiteront pas à tonitruer de vaines arguties pour se justifier. Les questions diverses en fin de Conseil Municipal ne peuvent pas faire l'objet de débat, il lui sera donc facile d'avoir le dernier mot. Mais il sera d'autant moins crédible que l'assistance sera nombreuse pour juger de ses mensonges. Soyons-nombreux Vendredi à 18h30 pour lui montrer que nous ne sommes pas dupes.