Une vingtaine de médecins pour renforcer l'hôpital du Puy

ven 04/11/2016 - 18:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Ces nouveaux practiciens arrivent tous lors du dernier trimestre 2016. Ils vont renforcer les équipes pour soutenir des activités existantes mais aussi pour favoriser le développement de nouvelles pratiques.
"Une véritable performance dans ce contexte de pénurie médicale", souligne le service communication de l'hôpital dans un communiqué de presse adressé à notre rédaction..

Un second praticien au Service d’Hospitalisation à Domicile
C’est le pôle médecine de l’hôpital Emile Roux qui va accueillir la majorité des médecins, en cardiologie, aux urgences, en dermatologie, neurologie, infectiologie, rhumatologie, gastro-entérologie et radiothérapie.
Le HAD (Service d’Hospitalisation à Domicile) va également bénéficier de l’arrivée d’un second praticien à mi-temps.

Deux médecins radiologues pour la mise en service du deuxième scanner et du second IRM
Le pôle chirurgie se renforce avec quatre médecins, dont trois recrutés pour le service d’anesthésie/ réanimation. Quant à l’ORL, un praticien à temps plein va venir renforcer l’équipe et permet le développement des activités, notamment des consultations avancées sur le CH d’Yssingeaux.
En radiologie, le CH Emile Roux recrute deux médecins radiologues pour soutenir le projet ambitieux de mise en service du 2ème scanner et du second IRM, dont les autorisations ont étés obtenues.

Un pédiatre à temps partiel au Puy
Enfin, en pédiatrie, le pôle Femme/Enfant accueille un pédiatre à temps partiel dans son service. Ce dernier exercera sur un temps partagé entre le Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand et le Centre Hospitalier Emile Roux.

"Une garantie pour l’avenir"
Parmi ces recrutements 40% des médecins sont des assistants spécialistes, c’est-à-dire des jeunes médecins issus de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand et qui sont destinés à des carrières hospitalières. La plupart de ces praticiens ont vocation à intégrer durablement les effectifs du CHER et d’y conduire leur carrière hospitalière.
"Ces recrutements en nombre témoignent de l’attractivité des jeunes médecins pour le CHER, à plus forte raison quand ceux-ci ont fait une partie de leur internat en ses murs", se félicite la direction de l'hôpital ponot. Ces renforts médicaux viennent soutenir le développement des activités médicales et chirurgicales du CHER "et sont une garantie pour l’avenir", conclut le communiqué de presse.

Pour aller plus loin
A l'été 2015, l'ancien directeur général du centre hospitalier Emile Roux était l'invité de notre émission le Scan pour un bilan de santé de l'hôpital ponot. C'est Jean-Marie Bolliet qui lui a succédé à la tête de l'hôpital du Puy.
Zoomdici avait également aborder la question du bilan financier de l'hôpital en janvier dernier et le dernier classement du journal Le Point soulignait une nouvelle progression d'Emile Roux. Notons enfin que l'hôpital sera doté d'une nouvelle blanchisserie en avril prochain pour laver plus blanc que blanc.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire