Une installation du numérique tous azimuts à la chapelle St-Alexis

mar 03/05/2016 - 20:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

"L'idée est de pouvoir cheminer et découvrir les attraits touristiques du Département, le tout en 4D", explique en préambule le Président du Département de la Haute-Loire Jean-Pierre Marcon. 
Sur le site du conseil départemental, au Puy-en-Velay, la chapelle Saint-Alexis devrait donc se transformer, à l'horizon 2018, en un espace de découverte des richesses du territoire à effets spéciaux, dans l'esprit du Futuroscope de Poitiers, dont  le directeur général Dominique Hummel a justement été sollicité pour mener à bien ce projet ambitieux.

Dans l'esprit des parcs d'attractions numériques
Si l'objectif est d'offrir une belle vitrine touristique à la collectivité, le Pavillon Numérique sera également très ludique, et les images de synthèse devraient être légion pour dynamiser l'image du département, dans l'esprit des parcs d'attractions numériques. Voir la bête du Gévaudan vous fondre dessus ou encore l'Allier couler sous vos pieds, les surprises ne manqueront pas grâce aux effets 4D. La visite devrait s'étaler sur 90 minutes.
Le projet est budgétisé à environ 2,5 millions d'euros, des demandes de subventions sont en cours, mais la collectivité départementale devrait en absorber la principale partie, soit plus d'un million d'euros a priori. Le site pourrait attirer environ 100 000 visiteurs par an ensuite.

Le Très Haut Débit dans tous les collèges et 8 mega minimim pour tous d'ici 2018
Mais le déploiement du numérique en Haute-Loire ne se cantonne pas à ce simple projet. Le Département poursuit ses investissements, notamment avec les collèges, où le Très Haut Débit arrive petit à petit. Le câblage des collèges coûte, en moyenne, 100 000 euros par établissement.
C'est l'une des raisons qui pousse l'exécutif à songer à d'autres techniques pour amener le numérique partout sur le territoire. Rappelons que le Département s'est engagé contractuellement à proposer un débit minimum de 8 méga sur l'ensemble du département d'ici 2017. Seule l'agglo du Puy est accompagnée par un opérateur privée, le reste du territoire est à la charge du Département.

----Auzon ouvre le bal
Elle devrait être la première commune de Haute-Loire à bénéficier de ce dispositif d'accompagnement du Département pour mettre des points wifi.-----Les communes accompagnées pour proposer des points wifi
Pour y parvenir, il explore donc diverses pistes (fibre, satellite, wifi, etc) et le wifi a le vent en poupe : "la fibre ne va pas arriver rapidement dans les bourgs reculés", explique Jean-Pierre Marcon, "on va donc aider les communes qui le souhaitent à mettre des points wifi dans leurs agglomérations pour doper le débit et que les touristes aient une connexion acceptable". Reste la question du finacement, "qui n'est pas le problème", selon le président, car il devrait être partagé entre la commune et le Département. 
Jean-Pierre Marcon, le développement numérique qui figure sur la feuille de route du Département prévoit notamment un accompagnement des diverses collectivités du territoire ?

"Si on ne fait pas de numérique, on va perdre un siècle"
Jean-Pierre Marcon, cette ambition est louable mais elle peut se trouver confronter à deux freins majeurs : l'un est financier, l'autre est technique n'est-ce pas ? Le numérique demeure un levier économique indispensable pour un département rural ?


Maxime Pitavy 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire