Un routier espagnol condamné à quatre ans de prison ferme

mar 11/12/2018 - 12:44 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Avec un casier judiciaire européen déjà chargé (conduite avec permis suspendu, importation de drogue...), le prévenu âgé de 39 ans a été déféré pour plusieurs chefs d'inculpation.

A lire : Il transportait 58 kg de résine de cannabis dans son camion

58 kilos de cannabis dans le camion
Intercepté le 3 novembre 2018 sur l'aire de Lorlanges alors qu'il reliait Barcelone à Paris, plus de 58 kilos de cannabis ont été découverts dans son camion ce jour-là. Le routier nie en partie les faits en expliquant "qu'il ne connaissait pas Mustapha", l'homme avec qui la transaction se serait faite. Son avocate, quant à elle, oppose un problème de nullité des actes et des "droits à la défense bafoués pour actes non traduits".

Placé en détention provisoire le 3 novembre dernier, le routier a été ainsi entendu pour importation non autorisée de stupéfiants, trafic en récidive, transport non autorisé de stupéfiants, détention de marchandise dangereuse pour la santé publique sans document justificatif régulier et en contrebande.

L'officier des douanes présent à la barre demande en réparation des dommages une somme de plus de 405 000€ représentant la valeur de la marchandise.

Révocation du sursis prononcé en Italie
Le président du tribunal a renforcé la peine prononcée en Italie. Il a rejeté l'exception de nullité en expliquant qu'une interprète lui avait été fournie tout au long de la procédure française. Reconnu coupable des faits reprochés, en récidive légale comme en résulte son casier judiciaire, il repart en prison avec une condamnation de deux ans majorée de la révocation du sursis obtenu en Italie. Quatre années de prison au total. Le tribunal prononce également la confiscation des scellés ainsi qu'une amende douanière de 135 000€. Il a 10 jours pour faire appel de ce jugement.
Anne-Laure Besse

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire