Un relais de téléphonie mobile installé aux Fangeas

ven 08/03/2019 - 16:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:56

L'agglo du Puy et Orange étaient en négociations depuis plus d'un an et elles viennent d'aboutir : "nous avons obtenu les autorisations administratives", nous répond Nathalie Dumontet-Coste, attachée de presse pour Orange Auvergne, "les travaux vont pouvoir débuter d'ici quelques semaines".
Il faudra ensuite compter encore bien six mois pour une mise en service de cette nouvelle antenne relais. Cette installation profitera autant aux entreprises du secteur qu’à la population installée en périphérie, notamment dans les hameaux de Montagnac et Jabier.
Il faut dire que le besoin était réel car la zone était presque sans couverture, quel que soit l'opérateur, jusqu'à l'installation de cette antenne provisoire. 

"C'est aussi un intérêt financier pour nous"
C'est Orange qui finance à 100 % cette opération, elle ne coûte donc rien aux entreprises... pour l'instant car l'opérateur ne l'installe pas non plus par philantropie : "on sait que ça va générer beaucoup de trafic, donc c'est aussi un intérêt financier pour nous", concède l'attachée de presse pour Orange Auvergne, "tout en permettant à cette entreprise de pousuivre son activité économique dans les meilleurs conditions possibles".
Multitransport a en effet une grosse consommation et les offres proposées aux entreprises ne sont pas les mêmes que celles pour le grand public (il y a aussi des engagements en maintien de service ce qui rend difficile à comparer les deux prestations), ce qui devrait générer un beau chiffre d'affaires pour Orange.

"L'arrivée de Multitransport a accéléré la décision"
C'est donc le fruit d'une longue concertation avec les élus qui a conduit à l'installation de cette antenne mobile. "On a cherché la meilleure solution", assure Nathalie Dumontet-Coste, "avec une antenne qui couvre le plateau des Fangeas mais oui, l'arrivée de Multitransport a accéléré la décision", admet-elle, alors qu'une antenne provisoire a déjà été installée par l'opérateur depuis presque six mois.
Cette antenne, du même type que celles parfois déployées lors du passage du Tour de France, est provisoire. Elle sera récupérée par Orange une fois que l'antenne définitive sera installée.

Un bail de 12 ans pour 500 € annuels
Une convention a donc été signée : elle prévoit la mise à disposition d’une emprise d’environ 38 m², destinée à mettre en place les équipements techniques. Il y est stipulé que les éventuels aménagements à réaliser sont à la charge exclusive du "preneur", c'est à dire Orange. 
La surface définitive est à affiner selon les contraintes techniques du site, pour une durée de 12 ans renouvelable par tacite reconduction, avec un loyer annuel de 500 €. L'antenne devrait faire une bonne vingtaine de mètre de hauteur. Elle ne rentre pas dans le dispositif de "couverture ciblée" (trois pylônes actés en 2018), ni dans les 13 sites prioritaires pour 2019, ni dans le cadre du New Deal.

Pour un état des lieux précis et récent des antennes en Haute-Loire, nous vous invitons à vous référer à notre précédent article pour savoir qui bénéficiera prioritairement d'une meilleure couverture mobile.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire