Un car électrique ? Oui, ça existe

mar 18/11/2014 - 17:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

C'est à l'occasion du premier Tour de la Mobilité Electrique en Rhône-Alpes - Auvergne, organisé par REUNIR (Premier réseau de PME indépendantes de transport de voyageurs en France, dont Migratour fait partie) en partenariat avec B.E. Green (Premier opérateur et loueur multimarques de bus électriques en France), que l'agence d'autocars de Haute-Loire a pu présenter un mode de transport plus propre ce mardi.

L'écomobilité en ligne de mire
Pour Migratour et REUNIR, s'engager dans la voie de la mobilité électrique signifie "partager et apporter aux autorités organisatrices de transport (AOT) et professionnels du secteur des exemples de solutions concrètes en matière de transport collectif propre". Des solutions à quoi ? Aux nouveaux enjeux écologiques, économiques et sociétaux de ce qu'on appelle aujourd'hui la mobilité durable (ou écomobilité), à savoir la conception de modes de transport respectueux de l'environnement, à moindre impact au niveau des émissions de gaz à effet de serre.

700km sans nuisance sonore ni émission
Ce Tour de la mobilité Electrique concrétise la détermination du réseau et de ses PME adhérentes à participer activement à cette démarche responsable. Un minibus de 22 places de type Oreos 2X, aux couleurs du tour, sillonne les villes étapes pour parcourir 700 km sans aucune nuisance sonore ni émission. Premier minibus performant de transport en commun tout électrique conçu pour une large diffusion, l'Oréos 2X est aujourd'hui "l'allié privilégié des opérateurs et des collectivités, répondant de manière active aux enjeux énergétiques et climatiques actuels".

L'engagement environnemental de Migratour
En novembre 2013, la société signe la charte « Objectif CO2 ». L'objectif est de réduire de 3% les émissions de CO2 émises par la société en trois ans, à travers diverses actions. En premier lieu, la sensibilisation du personnel aux économies d'énergies mais aussi la formation des conducteurs à l'éco-conduite, la réduction des trajets à vide, la gestion du gonflage des pneus, la sensibilisation à l'arrêt des moteurs en stationnement, la gestion des déchets dangereux et l'installation de postes d'analyse de conduite (Eco-conduite).

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire