Trifola : une production moyenne mais des ventes stables

mar 27/10/2015 - 09:44 , Mise à jour le 27/10/2015 à 09:44

Ce dimanche 25 octobre 2015 s’est tenue, à Craponne-sur-Arzon, la « Trifola », fête de la pomme de terre du plateau de Craponne, permettant ainsi à des milliers de visiteurs d’apprécier les différentes variétés produites et toutes les façons de les accommoder.
Les visiteurs qui se sont présentés sous le chapiteau de la foire ont pu apprécier la qualité des produits présentés par les différents exposants et découvrir les confréries assurant la promotion des produits locaux.

Une organisation méticuleuse
Henri Oullier, Grand Maître de la Confrèrie de la rapée de la pomme de terre au pays de Craponne, et membre de l’équipe organisatrice, explique que la Trifola représente « un an de travail, sur la base d’une à deux réunions par mois, pour la centaine de bénévoles qui contribuent à la mise en place de la foire ». Sans oublier les démonstrations du chef André Perrier, Toque d'Auvergne, et de son éponse Monique, sous les yeux curieux des gourmands.

Des chiffres à la hauteur de l’événement
« La veille, nous avons épluché 325 kg de patates qui sont préparées et consommées sur place. Nous attendons six mille visiteurs et il devrait se vendre entre 40 et 50 tonnes de pommes de terre pendant la journée », pronotiquait Henri Ouiller à l'ouverture de .

N.S.

Six confréries et une compairie étaient présentes sur la foire :
----Si la Trifola se déroule à Craponne-sur-Arzon ce n'est pas un hasard. Jusque dans les années 1960, Craponne était la capitale régionale de la pomme de terre. Les tubercules partaient par wagons entiers vers les grandes villes comme Clermont-Ferrand, Lyon, Saint-Etienne ou encore en Italie.
------    Confrérie de la rapée de la pomme de terre au pays de Craponne
-    Verte Confrérie de la lentille du Puy
-    Confrérie de l’Artisou
-    Confrérie du Sarassou
-    Confrérie de la Myrtille Forézienne de Marat
-    Confrérie des Compagnons du Tire-Bouchon
-    Compairie du gai Barrelet

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire