Trail du St-Jacques : 2 000 coureurs sous le soleil

sam 09/06/2018 - 18:59 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Après la semaine automnale que nous avons vécue dans nos contrées altiligériennes, un ardent soleil d'été a accompagné les 2 000 trailers de la 7ème édition du Grand Trail du Saint-Jacques ce samedi 9 juin 2018. Autant de coureurs répartis dans six épreuves différentes : 826 coureurs pour les 20 km, 475 pour les 38 km, 309 pour les 49 km, 17 équipes de trois coureurs pour le relais de 77 km, et 151 coureurs pour les 111 km.

Les premiers pas sur le contournement
En plus des 2 000 coureurs, environ 800 randonneurs allaient arpenter les sentiers du bassin ponot pendant 22 km. Au départ de Chaspinhac, ces derniers prenaient la direction de Fay-La-Triouleyre pour ensuite rejoindre Brives Charensac et fouler l'enrobé flambant neuf du prochain contournement. Certains marcheurs étaient impressionnés d'avoir la route pour eux seuls et n'osaient pas marcher au milieu de la chaussée. Pourtant, ce sont bien eux qui auront utilisé le contournement pour la toute première fois, avant même le millier de coureurs qui s'élanceront lors de "L'Incontournable", le 1er juillet prochain.

A chacun son arrivée...
Les coureurs, comme les randonneurs, ont pu jouir d'une arrivée mythique en plein coeur de la cité ponote, dans la montée de la cathédrale. Il semble que les marcheurs aient pu davantage profiter de ce cadre idyllique. En témoigne les arrivés des traileurs...
Certains grimacent et s'écroulent à peine la ligne d'arrivée franchie. Un autre arrive épuisé, tête baissée, mais les bras au ciel en signe de victoire. Des coureurs à bout de forces finissent en marchant.
Certains font exception à la règle, le sourire aux lèvres, en offrant une belle arrivée groupée ; jubilatoire ! Mais aussi une arrivée familiale pour un coureur local aidé par ses deux petites filles. Et enfin, le prix de l'arrivée la plus "branchée" est décerné au dossard n°3290 qui arrive téléphone en main, peut-être ses amis ont-ils pu voir son arrivée en live sur Facebook ?

----Thibaut Imbert s'impose sur les Chibottes
Le coureur du Velay Athlétisme s'impose au terme des 20 km du parcours des Chibottes en 1h26.
Tous les résultats içi.-----

Objectif "Finisher" !
Quelle que soit l'arrivée de chaque coureur, chacun se rendait ensuite dans la cour de l'Hôtel du Département pour récupérer un t-shirt "Finisher" en guise de récompense et une bière locale bien fraîche en guise de trophée. De quoi dessiner un grand sourire sur les visages de ce groupe de finishers, venus de la région lyonnaise, tous ravis par leur course et par l'engouement qui règne autour de la ville du Puy-en-Velay.

Faute de douche, la fontaine
Les pluies fréquentes des derniers jours ont fortement contribué à rendre les chemins gras et glissants. Claude Bruyère, président des Foulées de Saint-Germain, présent sur le 38 km, raconte : "Certaines portions du parcours ressemblaient plus à des ruisseaux qu'à des chemins !". Plus loin, Fernand Treille, inscrit sur le 22, confesse que "Dans les descentes, je ne pouvais que marcher, sinon je tombais !".
Au même titre que le soleil et la chaleur, la boue a accompagné les coureurs dans leur périple. Tous arrivaient les jambes noircies par la terre mouillée. Et comme si les douches n'existaient pas (pourtant indiquées par la signalétique), certains se lavaient dans l'eau, salie, de la fontaine de la rue des Tables.

V.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire