Tous

Yssingeaux

Théâtre : tranche de rire à Yssingeaux

sam 29/08/2015 - 03:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Habitué aux invités de grande marque, le festival a notamment accueilli Laurent Gerra, Florence Foresti ou encore Raphaël Mezrahi lors des précédentes éditions. Pour d’autres, la réputation reste encore à faire. Nicole Ferroni s’inscrit dans la lignée de ces francs-tireurs,  qui ont tout plaqué pour vivre de leur passion.

Un parcours atypique
Professeur de sciences de formation, la jeune femme s’éloigne de son métier en 2009 pour préparer son premier one-woman-show. L'œuf, la poule ou Nicole ? est joué pour la première fois à Marseille en 2010, avant plusieurs représentations en région parisienne et la consécration sur le petit écran dans l’émission de Ruquier, on n’demande qu’à en rire. Tremplin de carrière, son succès télé la propulse sur les planches du Casino de Paris et sur les ondes, puisque la comédienne anime depuis 2013 une chronique sur France Inter.

Un public conquis
197 personnes ont savouré ce moment d’humour hier à Yssingeaux ; pour l’organisation, « c’est un beau succès, elle a son réservoir de fans, les places se sont rapidement écoulées ». La comédienne a le sens du spectacle et du contact avec le public ; au premier rang, on est plusieurs fois pris à partie durant le show : « N’applaudis pas maintenant, il me reste un bout de texte à dire ! ». A travers un vaste panel de personnages, de la rappeuse fan de Chantal Goya à la diva allemande dépressive, Nicole Ferroni fait souvent mouche avec humour et légèreté sur des sujets de société plus sérieux.

Défilé de têtes d’affiche
Jusqu’au 5 septembre, plusieurs artistes viendront fouler les planches du théâtre d’Yssingeaux et du foyer rural pour de belles déclarations d’humour. Du côté des connus, Jean-Luc Lemoine assurera deux représentations les 4 et 5 avec son spectacle Si vous avez manqué le début, alors que le chanteur-compositeur-interprète, chanteur humoristique et musicien français (!) Oldelaf, notamment connu pour ses titres La Tristitude  et Le Café, assurera le 3 septembre un colloque festif et musical.

Ce samedi 29 août, United Coloc jouera une pièce qui promet d’être animée : Réunissez un père de famille débordé et divorcé, une sœur révolutionnaire et féministe, un coloc préretraité réfugié politique du Maghreb. Tout aurait pu bien se passer (ou presque) sans l’arrivée inopinée des services sociaux. Une course contre la montre pour récupérer la garde de ses enfants.

Rendez-vous prix ce samedi 29 à 20h30 au théâtre d’Yssingeaux.

P.F.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire