Théâtre : sur les traces de Pagnol avec La Fille des Sources

dim 22/07/2018 - 13:03 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Pour sa sixième année d'existence, la troupe de théâtre de Marnhac a présenté “La Fille des Sources”, une adaptation libre de l'œuvre “Manon des Sources” de Marcel Pagnol. Sept représentations ont été assurées les 13,14, 18, 19, 20, 21, 22 juillet. L'originalité des spectacles de la troupe réside dans sa mise en scène : c'est un spectacle itinérant en extérieur où les spectateurs se déplacent avec les comédiens dans les différentes parties du village pour suivre le récit. Et certains soirs, le spectacle est précédé d'un repas.

“La Fille des Sources”
Après avoir raconté le destin tragique de Jean de Florette, la troupe de Marnhac a logiquement continué en présentant l'histoire de Manon, la fille de Jean de Florette, devenue une bergère sauvageonne d'une quinzaine d'années qui arpente les collines à l'écart des habitants des Bastides Blanches. Dans cette adaptation, on retrouvait les personnages de l'oeuvre originale : Ugolin, le Papet, Manon, l'instituteur, le Génie rural ainsi que tous les autres personnages cultes de l'œuvre de Marcel Pagnol comme le Maire et le Curé.

Sept soirs à guichets fermés
La troupe de théâtre de Marnhac a vu le jour en 2013 en présentant une adaptation de La Femme du Boulanger, roman de Jean Giono repris au cinéma par Marcel Pagnol. Composée de comédiens locaux, la troupe connaît un succès immédiat. Et d'année en année, l'engouement n'a cessé de s'accroître. En 2015, la troupe adapte “La Médaille” une pièce originalement jouée en patois par la troupe des Amis du Patois Vellave. En 2016 et 2017, c'est l'histoire de Jean de Florette qui est racontée. À chaque fois le succès est au rendez-vous. Et cette année, les sept soirées affichaient complet. “Les 700 places (100 spectateurs par soir) se sont vendues en 5 jours !” assurent Guy Chanal et Jean-Baptiste Péra, les co-présidents de l'association de Marnhac. “Nous avons dû refuser énormément de personnes” regrettent-ils.

Quelle histoire pour l'année prochaine ?

Les spectateurs sont à chaque fois sortis ravis de cette pièce de théâtre “On croit vraiment revivre l'histoire dans un village de Provence”, “L'adaptation est réussie et l'interprétation est vraiment réussie”, “On rigole et on pleure, mais surtout, on passe un merveilleux moment”. Le succès des spectacles du village de Marnhac ne fait qu'encourager l'association à poursuivre l'aventure Pagnolesque. Un succès dû à un travail intense de plusieurs mois par une quarantaine de comédiens amateurs et de bénévoles. La pièce se termine sur ces paroles “Tiens, si tu veux, un autre jour, avec nos amis de Marnhac, on te racontera l'histoire de cet homme qui avait six filles et dont le métier était de creuser des puits. Ce sera l'histoire de la fille du puisatier”. Mais à la vue du nombre de personnes refusées, l'hypothèse de rejouer La Fille des Sources une seconde fois  n'est pas écartée...

V.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire