St-Vidal : des attractions spectaculaires dans la forteresse millénaire

ven 10/02/2017 - 13:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

En sommeil depuis des décennies, le château de Saint-Vidal, qui a été racheté en 2016 par un entrepreneur privé originaire du département, Vianney d'Alançon, s'apprête à renaître de ses cendres.
Ce dernier a créé l'association pour la Valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan et il nous assure que déjà 200 personnes y ont adhéré, essentiellement des habitants de la commune de Saint-Vidal. Si son projet fonctionne, il s'engage à "réinvestir la totalité des bénéfices dans les projets de développement de l'association".
Vianney d'Alançon souhaite faire rimer transmission et émotion par la création d'une "scénographie inventive, qui sublime le décor naturel", en conjuguant arts du spectacle et technologie de pointe. Pour y parvenir, il compte s'appuyer sur un tryptique : 

Un jardin "exceptionnel"
Le jardin va être refait en intégralité pour offrir un espace de 10 000 m² aux visiteurs. "On va faire un jardin exceptionnel avec une personnalité du monde des jardins", nous confie en apparté Vianney d'Alançon

Un parcours dans le temps
Un parcours d'une heure environ dans une vingtaine de pièces du château qui illustreront autant de pages de notre épopée nationale, de Vercingétorix à la Bête du Gévaudan, en s'appuyant sur des technologies de pointe.
Ce qui signifie des tableaux interactifs ? tactiles ? des jeux sonores ? visuels ? Difficile d'en savoir plus pour l'instant... "Je ne pourrai vous dévoiler ça que dans un second temps", nous répond le châtelain. 

Un spectacle "monumental"
Un spectacle nocturne de son et lumière projeté en 3D sur les façades du château, afin de servir de décor à une fresque panoramique jouée par des comédiens et des bénévoles sur une scène à 360°. .Le siège du château par Henri IV devrait être le thème retenu.
"On aura besoin d'une petite centaine d'acteurs et aussi de figurants donc toutes les personnes qui veulent soutenir et participer à ce projet bénévole sont les bienvenues, il suffit de nous écrire à souteneznous@saintvidal.com ", insiste-t-il

Aucun risque de concurrence avec la forteresse de Polignac ? 
Un entrepreneur privé originaire du département, Vianney d'Alançon, a racheté le château de Saint-Vidal en 2016. Nous sommes ici à quelques kilomètres de la forteresse de Polignac. N'y a-t-il pas un risque de concurrence entre les deux sites ? 

Un petit Puy-du-Fou en Haute-Loire ?
Pour le Président de Région Laurent Wauquiez, "c'est un formidable levier touristique", qui s'inscrit dans la lignée des événements qui se profient en 2017 sur le bassin du Puy, de la venue historique du Tour de France aux illuminations du Puy, en passant par la venue de Renaud, Soprano et Christophe Maé aux Nuits de St-Jacquesou la réouverture du musée Crozatier prévue en mai prochain. Il espère aussi que ce sera "un formidable terrain de jeu pour nos étudiants et professionnels du lab' du Pensio".
C'est un site touristique important pour la Haute-Loire ? Pour la Région ? Un projet structurant pour le territoire ? Un petit Puy-du-Fou en Haute-Loire ?

Célébrités et accès aux personnes handicapées
Des équipes travaillent depuis déjà sept mois sur ce projet et "de nouveaux éléments et de nouvelles pesonnalités qui adhèrent au projet vous seront dévoilés dans les mois qui viennent".
Un parcours spécifique sera proposé pour les pesonnes à mobilité réduite. Quant aux handicaps visuel ou sonore, comme par exemple au musée Crozatier qui devrait être accessible à tous les handicaps, "on est en train de travailler dessus", nous assure le propriétaire.

Découvrons l'histoire de cette famille
Connaissiez-vous l'histoire de la famille de Saint-Vidal ? Vianney d'Alançon en dresse les grandes lignes.


Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire