St-Just-Malmont : une conférence des défenseurs du loup annulée

mar 04/11/2014 - 14:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Etait-ce une provocation ou de la simple information du public ? En tout cas, la conférence que devait donner l'association « Alliance avec les loups » à la salle des expositions de Saint-Just-Malmont ce mardi 4 novembre 2014, à 20 heures, a été annulée in extremis ce lundi.
Les éleveurs locaux de la FDSEA et des JA 43 avaient annoncé qu'ils feraient irruption dans la salle pour montrer leur opposition au loup après l'attaque de quinze brebis à Saint-Etienne du Vigan il y a deux semaines. Pour eux, cette conférence des défenseurs du loup c'était jeter de l'huile sur le feu. Joint par téléphone par la rédaction de Zoomdici.fr, le président de la FDSEA43, Yannick Fialip, a confirmé les intentions de ses adhérents du secteur de Loire-Semène : « ils avaient prévu de s'inviter à la conférence et l'avaient fait savoir, alors les élus ont décidé de l'annuler pour éviter le rapport de force ».
En effet, le réseau des médiathèques de Loire-Semène a préféré déprogrammer l'événement, officiellement « dans un souci de neutralité du service public » [...] « dans le contexte actuel de polémique autour du "retour" du loup dans nos contrées », comme en peut lire sur le site Internet de la collectivité ce mardi.

« Jeter de l'huile sur le feu » ou « empêcher l'expression contradictoire » ?
Pour l'association « Alliance avec les loups », c'est bâillonner l'expression démocratique sur une conférence commandée par la Communauté de communes Loire-Semène. Son président, Manoël Atman, soutenu par le Réseau Ecologie Nature de Haute-Loire (REN 43 qui fédère 21 associations pour 5 000 adhérents), dénonce la « pression » exercée par « les éleveurs et leurs syndicats » sur la collectivité locale « de façon à ce qu'elle annule la conférence prévue ce mardi ». Informé la veille de la conférence, soit ce lundi, il estime que « la Communauté de communes Loire-Semène a obtempéré face aux pressions ». Et de s'interroger : « est-ce une pratique démocratique acceptable, que de faire pression de la sorte, dans le seul but d'empêcher l'expression contradictoire qui s'organise autour du loup dans ce département de la Haute-Loire, nouvellement surpris par l'arrivée du loup dans sa biodiversité ? » A chacun de se faire son opinion.

Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire