Sport : le padel débarque au Puy

Par Macéo Cartal dim 04/07/2021 - 13:00 , Mise à jour le 04/07/2021 à 13:00

Ce samedi 3 juillet, le maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis, et Christophe Livebardon, président du Tennis Club Le Puy, inauguraient les courts de padel qui sont venus prendre place au sein du site tennistique de Quincieu. Une activité encore méconnue en France qui vient compléter l’offre sportive du club.

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, mais de nouveaux terrains, de couleur bleue, sont venus rejoindre les courts de tennis en synthétique et en terre battue du Tennis Club Le Puy de Quincieu, à côté de l’ancienne piscine d’Aiguilhe. Il s’agit de courts de padel, une discipline à la croisée du squash et du tennis, qui viennent agrémenter l’activité du club ponot.

De quoi s’agit-il ?

Le padel est un sport de raquette, dérivé du tennis, qui se joue le plus souvent en double sur un terrain vitré ou grillagé. La première différence se trouve déjà sur le terrain, qui, avec ses 10 mètres par 20 mètres, est plus petit qu’un terrain de tennis classique (17,07 m par 34,77 m). Au niveau des règles, ces dernières sont à peu près similaires à celles du tennis. Cependant, le padel offre la possibilité, à la manière du squash, d’utiliser avec les murs vitrés (ou le grillage) pour renvoyer la balle de l’autre côté du filet, ce qui assure des points assez spectaculaires.

 

Une pratique qui arrive peu à peu en France

D’où vient le padel ?

C’est en 1969 qu’aurait été créé le padel au Mexique. Un homme, du nom de Enrique Corcuera, voulait construire un terrain de tennis autour de sa maison. Mais par manque de place, il décide de faire un court plus petit, encadré de murs de 3 à 4 mètres. C’est en 1974 que le Mexicain fait découvrir son terrain à Alfonso de Hohenlohe, un espagnol, qui importa par la suite le padel en Espagne, puis en Europe. Ce sport est par ailleurs très populaire en Espagne, avec pas loin de deux millions de pratiquants.

Depuis une vingtaine d’années, le padel est en essor dans l’hexagone, et compterait plus de 70 000 pratiquants en France. Considéré comme ludique et convivial, ce sport est relativement accessible au plus grand nombre. L’aménagement de ces deux terrains constitue les prémices de la future halle multisports qui est en construction en lieu et place de l’ancienne piscine. Une structure encore rare en France et notamment en Haute-Loire, mais qui n’empêche pas Michel Chapuis de vouloir en faire un atout. « Le padel peut devenir l’un des sports de premier plan sur notre territoire », a annoncé le maire du Puy-en-Velay dans un communiqué de presse.

 

 

Des licenciés du club ont pris part à l'inauguration malgré les gouttes
Des licenciés du club ont pris part à l'inauguration malgré les gouttes Photo par DR

Entreprises locales et financement

Porté par la ville du Puy en lien avec le Tennis club ponot, le projet a été financé par la région Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que la Fédération Française de Tennis (FFT). Pour la réalisation de ce projet, des entreprises locales ont été sollicitées, comme EUROVIA, EGEV et ROCHE pour la partie réseaux et clôtures, ODTP pour la superstrcuture, ainsi que GPE et GREENPARK pour la fabrication et la pose des padels.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire