Soins et rencontres avec les praticiens de médecine douce à Clermont-Ferrand

Par Nathalie Piendel jeu 20/10/2022 - 15:45 , Mise à jour le 20/10/2022 à 15:45

Un rendez-vous autour de la santé et du bien-être est proposé ce week-end du 22 et 23 octobre, à l'espace Turing 22 de Clermont-Ferrand. Il s'agit du Sommet des médecines douces et reconversion, qui pour la première fois, ouvre ses portes au public. 

Le Sommet des médecines douces et reconversion se tiendra ce week-end 22 et 23 octobre à l'espace Turing 22 à Clermont-Ferrand avec au programme plus d'une vingtaine de conférences, des ateliers, des rencontres avec les thérapeutes, des stands d'écoles de formation, des soins individuels, ainsi qu'une table ronde pour répondre à la problématique « Comment prendre soin, ensemble, de l’être humain dans sa globalité ? » avec notamment le parrain de cette première édition Julien Pierre, ancien rugbyman.

Cet événement est organisé par Sophrocap, une école de sophrologie clermontoise, à l'initiative de Virginie Vandermeersch, sa fondatrice et directrice. "C'est la première année que nous organisons cet événement et c'est un rendez-vous complètement innovant en France" explique-t-elle. "Nous réunissons non seulement les thérapeutes mais également les acteurs de la reconversion professionnelle, écoles de médecines douces, agences de communication et partenaires de la prévention santé." 

Parmi les thérapeutes les visiteurs pourront rencontrer sophrologues, hypno-thérapeutes, réflexologues, thérapeutes en médecine chinoise, ostéopathes, kinésiologues, professeurs de yoga... il y en aura pour tous les goûts. "L'objectif est de faire découvrir les différentes pratiques, et ceci de manière plus intimiste" précise l'organisatrice. 
En effet, pas de stands comme dans les salons traditionnels, mais plutôt des espaces semi-fermés permettant aux praticiens de recevoir les personnes de manière individuelle, pour échanger et prodiguer des soins sans être à la vue de tous.

Pourquoi un tel sommet ?

"Je me suis rendue compte, notamment avec l'école de sophrologie, que les personnes s'intéressent de plus en plus aux médecines douces. Et pour avoir participé à de nombreux salons j'ai pu constaté que les praticiens sont parfois insuffisamment formés, aucune référence n'est demandée pour s'inscrire. Le problème est que de nos jours on trouve des formations rapides en ligne et il est facile de se déclarer thérapeute" relate l'organisatrice.

L'objectif avec le sommet est donc valoriser les practiciens formés et de soutenir la reconversion professionnelle dans le secteur des médecines douces, avec de vraies clés pour bien se former, s'installer et communiquer. "Les thérapeutes et praticiens qui interviendront lors du sommet ne sont que des personnes qualifiées, dont on a vérifié le curriculum vitae." assure Virginie Vandermeersch. 

Le Sommet des médecines douces et reconversion ce sont deux journées d'échanges et de découverte pour se familiariser à de nombreux outils thérapeutiques. "Les personnes sont souvent perdues avec la multitude de thérapies existantes" explique Sonia Renard, sophrologue issoirienne, également praticienne en hypnose ericksonnienne, en EFT (techniques de libération émotionnelle) et en PNL (programmation neurolinguistique).

Sonia Renard, sophrologue à Issoire, participe au sommet Photo par Zoomdici

La thérapeute participe au sommet avec une idée plutôt singulière en tête "Je vais proposer un atelier de dégustation de vin en état de conscience modifiée. Avec un verre noir, les participants ne sauront quel type de vin se trouve dans leur verre, et l'objectif sera de les inviter à se projeter, par induction, au coeur du terroir" une expérience unique pour les sens, à découvrir lors du sommet. 

Informations pratiques : 

Samedi 22 et dimanche 23 octobre 2022

Adresse : Espace Turing 22, 
22 allée Alan Turing, 63000 Clermont-Ferrand

Programme et billetterie sur le site : https://www.sommet-medecinesdouces.com

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés