Six ados à Singapour : témoignages au retour

ven 15/07/2016 - 18:11 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Ils étaient les seuls représentants de la région Auvergne Rhône-Alpes (ils tiennent à remercier la collectivité, qui est la seule à les avoir accompagné financièrement dans cette aventure) : six ados du lycée Charles et Adrien Dupuy se sont frottés en juin dernier à Singapour à près de 300 lycéens issus des cinq continents, dans un esprit convivial lors d'une compétition qui n'en a que le nom.
"C'est juste énorme", "un rêve inimaginable", "une occasion exceptionnelle d'aller à l'autre bout du monde", "émerveillement et bonheur"... étaient autant de sentiments et réactions que nous avions receuillis auprès de ces six élèves de seconde du lycée Charles et Adrien Dupuy avant leur départ

----Un rugby-touch orageux
Lors du rugby touch, "nous avons dû être arrêtés plusieurs fois à cause de forts orages", raconte une des lycénnes, "lors du troisième match nous affrontons Shangaï, les premiers de la poule. A la fin des cinq minutes réglementaires à cause des orages trop présents, le score est de 0-0". De quatre contre quatre, l'arbitre va les faire continuer à trois contre trois, puis deux contre deux, puis un contre un... Les Ponots s'inclinent mais sont qualifiés pour les quarts. C'est le rugbyman Yannick Jauzion, un très grand rugbyman français, qui parrainait cette épreuve.-----Rugby-touch, escalade, badminton, aquathlon ou encore... Dragon boat
"Nous sommes venus, nous avons vu mais nous n’avons pas vaincu", plaisantent les lycéens qui terminent cette "compétitioné à la 49ème place (sur 56), "mais nous avons vécu une semaine intense et riche en émotions diverses". De très belles rencontres et de beaux échanges avec des lycéens venus de lycées français du monde entier ont émaillé le séjour des jeunes Ponots. "Nous avons donné le maximum dans chacune des épreuves, que ce soit en rugby-touch, en escalade, en badminton ou en aquathlon", précisent-ils, "l’épreuve surprise nous a permis de découvrir une activité traditionnelle, le Dragon boat. Arrivés en demi-finale de cette épreuve, nous nous sommes inclinés face aux locaux".
La course d’orientation urbaine leur a fait découvrir cette ville-état pleine de contrastes. Beaucoup de jardins luxuriants dans une ville ultramoderne, et une architecture parfois déroutante ont fini de les émerveiller. "L’association fraternelle des anciens élèves du lycée a été la première à répondre à notre sollicitation. Grâce à votre générosité nous avons pu vivre cette très belle aventure. Un grand merci", concluent-ils sur le volet sportif.

"En prenant soin de bien photographier chaque lieu soit avec notre appareil, soit dans nos esprits"
L'un des élèves, Jordan, a également pris la parole pour raconter une journée type de leur aventue. Il s'agira du jeudi 15 juin 2016. "Nous avons parcouru une course de 17km entre colline et centre-ville. Nous avons pris le métro direction Farber mount de là nous avons commercé notre course. Nous sommes passés sur une passerelle suspendu au milieu d'un parc en pleine ville. Cette passerelle nous a conduit jusqu'au sommet du mont Farber. En haut, une vue imprenable de la ville s'étalait sous nos yeux. Nous sommes ensuite redescendus et avons pris le métro pour Chinatown. Nous sommes passés devant plusieurs temples Indien, Bouddhiste et Chinois. Nous avons ensuite difficilement trouvé notre zone de repas mais quand enfin le Lau pa sat apparu ce fut la délivrance. Nous nous sommes régalés.
Après le repas ce  fut direction marine bay et ses immense gratte-ciels. Nous avons fait le tour de la marina en prenant soin de bien photographier chaque lieu soit avec notre appareil, soit dans nos esprits afin de ne jamais oublier ces moments magnifiques passés dans un cadre idyllique. En fin de journée nous avons pris un bateau qui nous a fait découvrir quelque ponts de la ville, certains vieux certains plutôt récent. Il nous a laissé au pied d'un parc que nous avons traversé pour rejoindre notre hôtel et enfin pouvoir nous reposés de cette journée forte en émotion
".

Zoom sur le "Garden by the bay"
Ce lieu est situé dans la marina de Singapour. C'est un lieu "mythique et totalement hors du commun", commentent les lycéens. Ce projet résulte d'une serre qui avec l'aide d'un architecte a su devenir une attraction "unique en son genre". En effet la serre produisant du gaz, des cheminées ont été construites. 
Mais "comme elles faisaient tache dans le paysage très végétal, l'architecte a eu la bonne idée de les recouvrir de plantes, elles font ainsi plus parti du paysage". Un spectacle de son et lumière y est organisé tout les soirs et, "chose incroyable, l'attraction est autosuffisante en énergie car elle produit elle même l'électricité qui va être utilisé par la suite pour le spectacle".

Découverte de  la danse du dragon
"Le vendredi en fin d'après-midi nous avons pu assister à la cérémonie de clôture offerte par des élèves du lycée français ainsi que de l'école primaire française de Singapour", relatent enfin les ados ponots en guuise de conclusion : "danse et chant étaient au rendez-vous notamment la danse du dragon, une danse typique du pays, présentée par des élèves de CM1-CM2, ainsi que l'hymne des Jeux présentée par des lycéennes de la chorale du lycée. Une ambiance festive était au rendez-vous. La cérémonie a ensuite pris fin sur la remise des prix, où nous terminons 49e sur 56"... et des souvenirs plein la tête.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire