Rugby/Fédéral 3 : Le COP débute sa saison déçu mais pas vaincu

dim 17/09/2017 - 21:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

La saison de rugby s'annonce-t-elle tendue pour le COP ? En tout cas, le match qui s'est disputé ce dimanche 17 septembre 2017 a livré un (petit) peu de suspense, même si la rencontre s'est réellement emballée en seconde période.
Les Ponots avaient peut-être la victoire en main, mais la ténacité des Bressans leur a pemis d'obtenir l'égalisation en fin de match (16-16).
Cette première de la saison à domicile a démarré tout doucettement, les locaux prenant la mesure d'une équipe de Nantua qui met du rythme d'entrée. Même si les hommes de Jean-Sébastien Bignat exploitent à fond les fautes des visiteurs et ouvrent le score rapidement sur pénalité (3-0, 5e).

Guerre de postion en première mi-temps
Mais, en face, on s'installe dans le camp adverse et on finit par pousser les Vellaves à la faute (3-3, 16e).
La première mi-temps s'éternise dans une guerre de position où personne ne parvient vraiment à faire sonner l'alerte.
Au retour des vestiaires, cela s'anime un petit peu. Nantua prend momentanément l'avantage (3-6, 50e) et ce sera la seule fois dans le match.
Mais le pack ponot se révolte et fait parler la force : les avants finissent par faire craquer l'adversaire et signent un essai aisément transformable (10-6, 52e).

Un poil trop loin pour faire trois points
S'ensuit alors une petite course poursuite par buteurs interposés, les Ponots prenant d'ailleurs encore un peu d'avance (16-9, 63e).
Il faudra donc tenir le coup, côté COP, pas tout à fait à l'abri d'un essai transformé. Et c'est plus un mauvais rêve qu'un véritable cauchemar qui se réalise : Nantua égalise sur un beau mouvement prenant les Ponots de vitesse, conclu entre les poteaux (16-16, 74e).
En tout fin de rencontre, les Vellaves obtiennent une pénalité à une bonne quarantaine de mètres, plein axe... Mais c'est un poil trop loin pour faire trois points.

Le mot du coach Jean-Sébastien Bignat
«L'année dernière on avait commencé en perdant un match, c'est-à-dire qu'on est sur une phase de progrès, car aujourd'hui on fait match nul. Bon, on a beaucoup de regrets parce que sur le moment on pense qu'on peut le gagner, mais il y a encore beaucoup de choses à travailler, notamment en défense, pour pouvoir rivaliser avec ce genre d'équipes.»

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire