Rugby : Le COP subit la loi du leader (11-27)

dim 26/02/2017 - 20:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Face à cette équipe de Tournon-Tain qui les avait dominés (31-26) au match aller, avec donc le bonus défensif pour les Copistes, les joueurs de Jean-Stéphane Bignat savaient qu’ils devraient hausser leur niveau de jeu.
Ils y sont parvenus parfois, ont même fait un peu déjouer l'adversaire… Mais cela n’a pas suffi.
L’entame de match a pourtant laissé un peu d’espoir, car les visiteurs ont gâché quelques occasions d’ouvir le score, sur pénalité. Mais ils ont fini par régler la mire (0-3, 18e).
Même chose côté essais : après plusieurs alertes sur les extérieurs, les Vellaves ont fini par se faire déborder (0-8, 19e).

Démonstration des Ardéchois
Les avants tournonais mettent un tel impact qu’il est très difficile pour leurs hôtes de reprendre pied. Une solution temporaire viendra des maladresses du leader qui concède deux pénalités coup sur coup (6-8, 32e).
On se dit que rien n’est joué, à la pause. Pourtant la démonstration des Ardéchois va commencer très vite, au retour des vestiaires, avec un essai transformé à la clé (6-15, 45e).
Les Ponots ne lâchent pourtant pas l’affaire, parviennent même à acculer un temps les visiteurs sur leur en-but. Mais ces derniers tiennent bon et ce sont même eux qui s’en iront aggraver la marque quelques minutes plus tard (6-20, 61e).

Le COP sauve l'honneur
Comme la victoire semble se dessiner, Tournon relâche peut-être un petit peu l’emprise sur le match. L’occasion pour eux de vérifier que les Copistes sont bien présents dans cette rencontre et qu’il ne s’agit pas de les laisser reprendre confiance : les pensionnaires de Lafayette parviennent enfin à marquer l’essai qui pourrait les remettre dans la partie (11-20, 66e).
Lisons bien « pourrait », car les Ardéchois ne leur laisseront même pas le temps de trop rêver et iront marquer l’essai du bonus offensif (11-27, 71e).
Nouveau gros morceau, pour le COP, à l’occasion de la prochaine journée (5 mars) : ils accueillent une autre équipe ardéchoise, Annonay, deuxième au classement.

Le mot du coach Jean-Stéphane Bignat
« Nous avons joué avec nos moyens, nous avons fait preuve de vaillance, nous avons été solidaires, combattants. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Mais cela n’a pas suffi. Contre cette équipe très expérimentée, on doit constamment être à 100 %. »

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire