Romain Bouteille dans la peau de Dom Juan

dim 01/02/2015 - 01:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:32

Romain Bouteille, comédien et humoriste, est venu présenter " Dona Elvire et la diplomatie " au théatre ponot du Mayapo. Deux représentations étaient programmées : une vendredi soir et une seconde samedi. 

Un habitué des lieux

Romain Bouteille vient régulièrement jouer au Mayapo. Brigitte Barrier, de la compagnie du Mayapo explique : " Il y a une quinzaine d'années, il est venu faire un stage avec nous pendant les fêtes du Roi de l'Oiseau. Depuis, il passe environ tous les deux ans ". Sur les deux soirées, près de 80 personnes sont venues se détendre les zygomatiques pendant près d'une heure et demie.

Un public fidèle
Marité, une ponote de 66 ans est une habituée des spectacles de Romain Bouteille : " J'aime bien son humour, ça me rappelle Coluche. " Elle est venue avec des amis comme Pauline, une Brivoise de 38 ans : " C'est un humour un peu décalé, c'est agréable. C'est la deuxième fois que j'assiste à une de ses représentations et je pense que ça ne sera pas la dernière. "

Jouer avec tout
Le comédien-humoriste incarne Dom Juan de Molière pendant son procès en Cour d'assises pour le meurtre du Grand Commandeur des Croyants. Il revient sur la vie de Dom Juan en se glissant avec une facilité déconcertante dans la peau de différents personnages comme Dona Elvire. Il joue avec les mots, avec les alexandrins. Il s'amuse d'un ton colonial parfois sans scrupules : " Sauveteur pyromane, ces deux mots résument la politique américaine ". Le public est conquis, certains laissent même s'échapper quelques larmes de rire.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire