Roi de l'Oiseau : le grand architecte des Fêtes dans Le Scan

mer 16/09/2015 - 16:28 , Mise à jour le 16/09/2015 à 16:28

Costumes somptueux, banquets extraordinaires, spectacles à la démesure du monarque, démonstrations militaires et armures étincelantes, cortèges exubérants, campements en liesse, musiciens et saltimbanques déjantés... Tous les ingrédients semblent réunis pour faire de cette trentième édition un mémorable millésime.
Il y a trente ans, Jean-Louis Roqueplan, accompagné du maire du Puy-en-Velay de l'époque, Bernard Jammes, et de l'historien Jean Arsac, se lancent un pari : repartir à la conquête de la vieille ville, avec en ligne de mire, la perspective d'asseoir une notoriété touristique et culturelle en Velay, tout en resserant les liens sociaux car si cette manifestation doit marcher, elle ne pourra pas se faire sans l'implication des habitants du territoire.
Trente ans plus tard, la renommée de la manifestation ponote a très largement dépassé les frontières hexagonales, et Jean-Louis Roqueplan nous confie dans Le Scan qu'il considère que le Roi de l'Oiseau fait partie du top 5 des Fêtes Renaissance en Europe.

Le Scan au camp des Cramailh et Croc en jambe
Pour cette nouvelle saison, les rédactions de RCF Haute-Loire et Zoomdici.fr ont décidé de réduire la fréquence des émissions, qui n'auront désormais lieu plus qu'une fois par mois (contre deux fois par mois la saison pasée). Dès la prochaine émission, prévue pour mi-octobre, vous aurez la possibilité de poser vos questions par mail à notre invité, comme c'était déjà le cas l'an passé. Le nom de ce dernier sera prochainement annoncé dans nos colonnes.
Pour cette émission spéciale, Le Scan est sorti de son studio et a été gracieusement accueilli sur le camp des Cramailh et Croc en jambe, place Monseigneur Gallard, alors que les bénévoles étaient encore en train de s'affairer pour les préparatifs. Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'entretien en vidéo en bas d'article. Comme d'habitude, la rédaction de Zoomdici vous propose une sélection de moments clefs de cette interview :

  • Les Fêtes du Roi de l'Oiseau attirent plus de 100 000 personnes dans les rues de la vieille ville du Puy le temps du week-end. Pour certains, c'est aussi l'occasion de grande beuverie, et parfois de violences périphériques. Est-ce une réalité ou s'agit-il plutôt d'un ressenti ? A-t-on des données sur ces débordements ? Comment s'organise-t-on pour y pallier ? Mais l'hypocras et l'hydromel sont pourtant partie intégrante de la Fête non ?

 

  • Puisqu'il s'agit de la trentième édition de ces Fêtes Renaissance, plusieurs générations ont maintenant vu défiler costumes d'époque, armures étincelantes, cortèges exubérants, campements en liesse, musiciens et saltimbanques déjantés... Est-ce qu'on peut dire que le Roi de l'Oiseau est maintenant ancré dans l'ADN vellave ? A quoi ressemblaient ces fêtes il y a trente ans ?


  • Si la population vellave semble s'être pleinement associée aux Fêtes du Roi de l'Oiseau, il demeure une certaine scission au niveau des catégories sociales et on reproche parfois au Roi de l'Oiseau d'être "Le Carnaval des riches". Qu'en pense notre invité ? des actions sont-elles entreprises pour les jeunes issus de quartiers plus modestes ou défavorisés ? Portent-elles réellement leurs fruits ?

 

  • Retrouvez ci-dessous la vidéo de l'entretien intégrale :

 

> En savoir + sur Le Scan

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

* Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

* Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

* Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire