Régionales : la gauche rassemblée au 2nd tour

mar 08/12/2015 - 07:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Le candidat PS-PRG et président sortant de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, a annoncé ce lundi 7 décembre 2015, à 17 heures, le ralliement des listes communiste et du rassemblement EELV-PG au second tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes.
Dans notre émission Le Scan, nous avons reçu les trois têtes de liste : 
* Le Scan : Cécile Cukierman, candidate d'une "Gauche qui ne renonce pas"
* Régionales : les écologistes de gauche passent au Scan
* Le Scan : "Je n'aurais certainement pas été candidat dans la seule région Rhône-Alpes" (Queyranne)

Mécaniquement, la gauche arriverait à 36,23 %
Jean-Jack Queyranne est arrivé en 3ème position dimanche soir (23,93%), derrière le candidat LR-UDI et MoDem, Laurent Wauquiez (31,73%) et le candidat du FN Christophe Boudot (25,52%). Compte-tenu de ces résultats et en fonction du report des voix, le second tour du scrutin s'annonce très serré entre Queyranne et Wauquiez. Le rassemblement EELV-PG de Jean-Charles Kohlhaas a recueilli 6,90% des suffrages au premier tour. De son côté, la chef de file communiste Cécile Cukierman a obtenu dimanche 5,39%.
Mécaniquement, cet apport de 12,30 points pourrait permettre à Jean-Jack Queyranne de combler son retard et remporter l'élection "au sprint", comme il l'avait déjà déclaré, car si tous les électeurs de gauche se mobilisent, la liste obtient alors 36,23 %, ce qui lui permettrait de passer devant le secrétaire général Les Républicains qui a certes une belle longueur d'avance au soir du premier tour, mais qui n'a en revanche que très peu de réserve de voix (idem pour le FN). 

Les têtes de liste demeurent celles du PS
Vu les scores des deux partis minoritaires, les têtes de listes départementales restent inchangées ; ce sont celles de la liste Queyranne. Jean-Charles Kohlhaas et Cécile Cukierman héritent d'une troisième position chacun dans leur département d'origine : Kohlhaas dans le Rhône et Cukierman dans la Loire.
Sur la liste de Haute-Loire, Evelyne Valentin (PCF) est en 2ème position, derrière andré Chapaveire, tandis que Celline Gacon, la tête de liste départementale du Rassemblement, se retrouve 8ème.
Si la liste d'union remportait le second tour, 70 sièges reviendraient à la liste Queyranne, 20 à la liste Kohlhaas et 17 à la liste Cukierman.

Ce soir #NousSommesUnis avec @CecileCukierman et @JCKohlhaas pour la Region et contre les extrêmes ! pic.twitter.com/sy0wY7jwdK

— Jean-Jack Queyranne (@jjqueyranne) 7 Décembre 2015

Le communiqué de la liste d'union ce lundi soir :

« Nous présentons ce soir un visage uni des forces de gauche contre deux adversaires de la grande Région Auvergne-Rhône-Alpes : celle d’une liste qui défend l’aventure personnelle d’un homme, qui défend les valeurs de la droite extrême, jusqu’à recevoir le soutien du chef du groupe Front national au conseil municipal de Clermont-Ferrand, dans un mauvais remake de l’accord de 1998 entre Charles Millon et le Front national.
Nous combattons bien sûr le Front national, qui a réalisé un score inquiétant en France, et en Auvergne-Rhône-Alpes. Face à cette montée de l’extrême, nous nous devons d’incarner un projet en positif pour écrire les premières pages de la grande Région à venir.
Nous lançons aujourd’hui un appel à tous les démocrates, au-delà des formations politiques que nous représentons, à tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette extrême droite et cette droite extrême.
Notre liste est la seule à proposer une solution d’avenir pour la grande Région Auvergne-Rhône-Alpes, sur la base d’une plateforme de valeurs et de propositions qui nous sont communes pour le bien vivre de tous et sur tous les territoires : transports, services publics, environnement, emploi, culture, sports, vie associative… Notre projet est celui des valeurs de la République, de la liberté, pour une Région juste, proche et solidaire. »

On prend les mêmes et on recommence
Laurent Wauquiez (Les Républicains) a déposé sa liste à l'identique pour le second tour (pour la Haute-Loire : Laurent Wauquiez, Marie-Agnès Petit, Jean-Pierre Vigier, Isabelle Valentin-Prebet, Michel Chapuis, Caroline Di Vincenzo, Gilles Da Costa et Marie-Laure Mugnier). Pas besoin de changement pour le député qui a signé le meilleur score de son parti en Haute-Loire (51,70 %). Le leader Front national du conseil municipal de Clermont-Ferrand, Antoine Rechagneux, appelle même à voter pour Laurent Wauquiez pour faire barrage aux socialistes : "Dans ce scrutin régional, ce sont les socialo-communistes-écolos qui risquent d'emporter la mise alors qu'ils sont minoritaires. Nous devons dès à présent faire preuve d'intelligence et faire barrage aux socialistes. Ces derniers n'hésitent pas dans les trois régions gagnables pour le FN à se sacrifier pour faire perdre nos leaders nationaux. Laurent Wauquiez n'est pas un patriote mais c'est peut-être le seul qui avait clairement pris position pour le "ni-ni"."
Pourtant le Front National de Christophe Boudot a également déposé sa liste à l'identique (pour la Haute-Loire : Gilles Lacroix, Maria Raia, Serge Dincq, Suzanne Fourets, Jacques Texier, Emilie Cosso, Edouard Crozier et Bernadette Courbon).

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire