Tous

Goudet

Région : Une aide d’urgence aux communes touchées par les inondations du 13 juin

sam 02/09/2017 - 13:59 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:47

« À Saint-Martin-de-Fugères, c’est 275 000 euros, a commencé le maire Jean-Pierre Pons, il y a eu une première tranche de travaux pour rendre les chemins accessibles aux engins agricole. On en a fait faire pour 25 000 euros, l’urgence c’est les goudrons, car sinon les routes ne seront pas déneigeables, si on les laisse en l’état…»
La réunion s'est tenue à Goudet, là où les dommages sont les plus importants et où ils se chiffrent à 560 000 euros.
À l'écoute des petites municipalités présentes à cette réunion, on découvre l’étendue des dégâts incombant aux communes : 260 000 euros à Salettes, 16 000 euros à Présailles, 380 000 euros au Monastier, 147 000 euros à Alleyrac…

Travaux de voirie avant l’hiver
Les maires de ces communes redoutent de ne pas avoir pu finir les travaux avant l’hiver qui est souvent précoce sur les hauts plateaux alentours, ou avant les crues automnales pour ce qui est de Goudet et ses ponts déjà fragilisés.
Au total ce devrait être 23 communes classées en catastrophe naturelle qui déposeront un dossier en préfecture, on parle d’une première estimation totale de 5,9 millions d’euros, « mais cette somme pourrait être revue à la baisse, a prevenu Dominique-Nicolas Jane, car certaines dépenses ne seront pas éligibles.»

«La Région peut apporter de la simplicité»
Une réunion des financeurs – État, Région et Département – aura lieu le 8 septembre prochain et pour palier l’urgence, Laurent Wauquiez a proposé d’anticiper : « il faut que chacun joue son rôle et la Région peut apporter de la simplicité, en bonne entente avec chacun des autres partenaires que sont l’État et le Département. Car de toute façon, les entreprises ne commenceront pas les travaux tant que les communes n’auront pas touché les aides.»
Pour l’heure, « seulement sept demandes sont déclarées complètes, a précisé le sous-préfet, on a simplifié au maximum, mais il faut tout de même un certain nombre de pièces réglementaires », a-t-il encore plaidé.

Vers une avance débloquée à la mi-octobre
Du côté de la Région, « on s’est fixé une fourchette d’aide pour les communes qui va aller de 2,5 à 3 millions d’euros, a annoncé Laurent Wauquiez, il faut que l’argent soit débloqué tout de suite. Nous voulons apporter une avance se montant à 90 % de cette somme à la mi-octobre, seulement il faut que le plan de financement soit bouclé rapidement.»
Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes a proposé un délai d’une dizaine de jours aux communes, à compter du 1er septembre, pour transmettre leurs dossiers à la préfecture.

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire