Quand la solidarité se trouve dans les roues des motos

Par Nicolas Defay jeu 16/09/2021 - 16:30 , Mise à jour le 16/09/2021 à 16:30

2 545.50 euros. C’est la somme qui a pu être remise à Timéo et ses parents grâce à l’action de motards au grand cœur. Le petit garçon, atteint d’un trouble du spectre autistique, pourra continuer à suivre ses séances Padovan, une méthode d’orthophonie extrêmement bénéfique pour lui.

Quatre ans et déjà grand comme trois pommes et demi. Des lunettes rouges portées à la Mac Lesggy (E=M6), une belle chevelure noisette coiffée d’une crête, le bonhomme semble fier comme un coq. Devant lui, face aux photographes, il tient fermement un grand rectangle de papier où se pressent des chiffres entre eux. 2 545.50 exactement. C’est la recette d’une journée de roulage organisée par l’association de Pierre Lemos, pilote aguerri bien connu dans l’univers des deux roues jusqu’au fameux Bol d’Or du Castellet (83).

« Les médecins ont découvert que Timéo aurait fait un AVC peu après sa naissance »

Ainsi, le dimanche 18 juillet, c’est toute une tripotée de motards qui se sont rendus sur le circuit d’Issoire (63) pour troquer quelques euros contre quelques kilomètres de virages goudronnés. L’objectif ? Être tous sur le podium de la fraternité et de la solidarité pour aider Timéo et ses parents. « À l'âge de 2 ans, il ne marchait toujours pas, décrit Isabelle Hostin, présidente des Chemins de l’Espoir. Des examens ont été réalisés et les médecins ont découvert que Timéo aurait fait un AVC peu après sa naissance, lui créant alors un retard d'apprentissage ». Elle ajoute : « Dernièrement, des examens complémentaires ont révélé qu’il était atteint de troubles du spectre autistique ».

Depuis 2011, Pierre Lemos a contribué à reverser 21 182 € à l’association Sur les chemins de l’Espoir dont 11 179 € provenant des bénéfices des journées de roulage, 2574 € à Lenny, 2 340 € à Camille, 4 203€ à Célia et 2 062 € à Line.

Photo par Cariboo production

« Un petit garçon déterminé dans tout ce qu'il entreprend »

Il existe plusieurs méthodes pour accompagner des patients souffrants d’autisme. Mais le problème qui réside avec ce dysfonctionnement est qu’il se conjugue tout le temps au pluriel, interdisant ainsi un traitement universel. Chaque personne atteinte est sensible à un procédé bien particulier qui sera sans effet sur une autre.

Pour Timéo, la solution se cache dans l’orthophonie et notamment dans une branche très spécifique. « Timéo suit des séances Padovan qui s'appliquent en cas de retard de développement, livre Isabelle Hostin. Elles lui sont très bénéfiques et l'aident réellement au niveau moteur tout en améliorant son langage. Aujourd'hui, il ne cesse de progresser. Sa joie de vivre et son enthousiasme cumulé à ses séances font de lui un petit garçon déterminé dans tout ce qu'il entreprend ».

Isabelle Hostin à gauche. Pierre Lemos en rouge. Photo par Cariboo production

Son orthophoniste obligée de rester dans son pays

Malheureusement, rares sont les spécificités particulières prises en charge par la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie). Comme c’est le cas de la méthode Padovan. « Elles étaient jusqu’à présent proposées par une orthophoniste brésilienne qui restait en Haute-Loire à chaque période de vacances, confie Isabelle Hostin. Mais elle a contracté la Covid à sa dernière visite, l’affaiblissant énormément tout en lui faisant prendre conscience de la faiblesse de son âge. Elle a donc décidé pour se préserver de ne plus venir dans notre département ».

« Je cherche activement une solution pour mettre à nouveau en place ces séances ici »

Pour suivre ses cures, Timéo et ses parents devront maintenant se déplacer beaucoup plus loin alourdissant d’autant plus les frais de la thérapie. « Je cherche activement une solution pour mettre à nouveau en place ces séances ici, en Haute-Loire, termine Isabelle Hostin. Mais en attendant, les bénéfices de cette journée de roulage permettront au petit garçon de profiter de ses soins totalement nécessaires à son épanouissement ».

Debout, les parents de Timéo. Photo par Isabelle Hostin

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire