Tous

Aiguilhe

Purge du rocher d'Aiguilhe : peu d'impact sur la circulation

lun 13/02/2017 - 17:32 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Les travaux de sécurisation et de rénovation du rocher d'Aiguilhe ont débuté le 25 janvier 2017. Ils font suite à une étude de diagnostic réalisée en 2012, dans le cadre de la procédure de classement du rocher au titre des Paysages et des Sites. Cette étude vise à faire reconnaître l'exceptionnalité du site. Au vu de la responsabilité du maire, Michel Roussel, en tant que propriétaire du site, la commune se devait d'entreprendre ces travaux. Leur coût s'élève à 251 500€, dont 30% sont à la charge de la commune d'Aiguilhe, 30% à la charge de la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay et les 40% restants reviennent à l'Etat.

Un impact qui se veut minimal
La priorité du maître d'oeuvre, Benjamin Coudon, et de l'entreprise spécialisée CAN qui conduit les travaux, est d'engendrer le moins d'impact visuel possible, afin de préserver la valeur patrimoniale du site et son environnement. L'idée est donc, non seulement d'effectuer des travaux de purges et de clouages, mais aussi d'effacer les traces des anciennes campagnes de travaux et d'harmoniser les peintures des différents éléments de surface.

Un travail de fourmi
C'est un vrai travail de fourmi qui est entrepris, puisque les ouvriers cordistes et le chef de chantier doivent conduire des opérations de purges manuelles contrôlées, c'est-à-dire minimiser la chute des matériaux. Pour ce faire, les cordistes récoltent les pierres dans des sacoches, qu'ils placent alors dans de gros sacs, qui seront ensuite récupérés par héliportage. Des filets de protection provisoires, qui seront retirés à la fin du chantier, ont également été mis en place. Le but de cette manoeuvre complexe est d'assurer au mieux la sécurité des habitations alentours et des usagers, ainsi que d'éviter d'abîmer les infrastructures touristiques du site, comme les escaliers.

La rocade pourrait à nouveau fermer
La semaine dernière, la rocade d'Aiguilhe a été fermée par alternat sous le contrôle du chef de chantier, Alex Roquet. Il s'agissait d'effectuer les purges sur la façade du rocher dominant la RD 13. Selon lui, cette opération n'a pas posé de problèmes majeurs et les usagers ont été compréhensifs. Il se pourrait que la rocade doive à nouveau fermer sur des périodes plus longues, durant les phases d'héliportage. Toutefois, étant donné que, pour des raisons de sécurité, l'hélicoptère ne survolera pas la rocade, ni les habitations alentour avec des charges, il se pourrait que la route ne ferme pas du tout.

Reprise du chantier très bientôt
Les dates exactes de cette nouvelle phase des travaux ne sont pas encore connues. Elles devraient se décider dans les jours à venir. L'entreprise espère démarrer dès la semaine prochaine mais, pour l'heure, il est impossible de savoir quel sera l'impact réel de cette opération. La réouverture du site est prévue pour avril 2017, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

T.N.
 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire