Tous

Langeac

Près de 800 participants attendus pour le Marathon du saumon

mer 09/07/2014 - 18:44 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

En 2011, l’Association "Saumon Sauvage" organisait la première étape d’un raid annuel inédit, "le Marathon du saumon". Le concept est assez simple : reproduire en canoë la migration des jeunes saumons, depuis Langeac dans le Haut-Allier jusqu’à ce qu'ils atteignent l'Atlantique, à Nantes.
L'ensemble du parcours représente 854 km, divisé en 13 parcours, et s'étale du 12 au 27 juillet 2014. L'arrivée se fait à Ancenis, en Loire-Atlantique. Quant à l'étape altiligérienne, qui lance cette nouvelle édition ce samedi, elle fait 17 km et amène les courageux sportifs jusqu'à Lavoûte-Chilhac.

Une course unique en Europe
L’objectif de cet évènement est de fédérer les acteurs locaux et faire découvrir ou redécouvrir à de nombreux participants le patrimoine exceptionnel que représentent la rivière Allier, la Loire et son saumon atlantique. Le raid Langeac-Ancenis, qui représente donc 854 kilomètres étalés sur 15 jours, dépassera la plus grande course actuelle, l’Arctic Canoe Race, qui fait 570 km et qui se déroule en Finlande.
Quant au nombre de participants (sur l'ensemble du parcours), il ne cesse d'augmenter au fil des éditions : avec à peine plus de 120 personnes en 2011, il a frôlé les 450 particpants en 2013. Il faut noter que le parcours s'est étendu d'années en années. Pour cette nouvelle édition, l'équipe organisatrice ne cache pas ses ambitions : objectif 800 participants.

----L’Association Saumon Sauvage sera épaulée par des environnementalistes locaux, tels que les Conservatoires des Espaces Naturels (CEN), les Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) et les Maisons De Loire.-----Du sport pour une cause environnementale
"Outre son défi sportif unique, ce parcours symbolise la migration des jeunes saumons vers l’océan et contribuera au programme de conservation. En cohérence avec la cause environnementale qui nous anime, nous attacherons une attention particulière à ce que cet évènement soit parfaitement exemplaire en termes d’impact environnemental", souligne Patrick Martin, directeur du Conservatoire national du saumon sauvage.
Cette année, l’objectif est de développer un partenariat avec ces structures (voir encadré) afin de proposer, chaque jour aux participants du Marathon du Saumon, une intervention et des animations en lien avec les spécificités environnementales de chaque étape. De plus, comme chaque année, un quiz sur le saumon sera proposé à l’arrivée des participants. Ils pourront répondre grâce aux informations présentes dans l’exposition itinérante de l’association.

----Le saumon « Loire Allier » et sa pêche font partie du patrimoine économique et culturel du bassin. Il y a un siècle, plusieurs dizaines de milliers de saumons étaient capturées chaque année dans l’ensemble de l’axe Loire-Allier, tout mode de pêche confondu. Vers 1910, le développement de la pêche à la ligne apporte à la ville de Brioude une renommée dépassant largement nos frontières, se traduisant par une forte fréquentation des pêcheurs et des retombées économiques importantes.-----Le roi des poissons en danger
Le saumon, poisson hautement symbolique d’un environnement équilibré, est menacé d’extinction. La sauvegarde du saumon tient à la réussite d’actions entreprises par des défenseurs de la nature. Surnommé à juste titre le roi des poissons, le saumon atlantique présente un cycle de vie extraordinaire. Après un à deux ans passés en eau douce, l’alevin, devenu tacon puis smolt, entame à la faveur d’une crue, sa migration vers la mer. Il parcourt 5 000 km dans l’océan Atlantique, avant d’atteindre les zones de grossissement, en mer de Norvège au large du Groenland, où il reste de 1 à 4 ans. Une fois la taille adulte atteinte, le saumon commence un incroyable retour vers la rivière où il est né pour s’y reproduire.
Son système olfactif lui permet de reconnaître et de retrouver sa rivière d’origine. Mais cette remontée est jalonnée de nombreux obstacles et au final, seuls quelques saumons parviennent à boucler ce prodigieux périple. La souche « Allier » est la dernière des grands saumons sauvages du continent.

Infos pratiques et tarifs
Toutes les informations concernant le parcours (horaires, lieux de rendez-vous, interventions...) sont à retrouver sur le site web du marathon du saumon. Le tarif de la prestation comprend la location du bateau, l'assurance, la navette, la collation et l'intervention d'un animateur environnemental.
- 25 € par personne
- gratuit pour les enfants entre 6 et 10 ans, qui doivent être accompagnés de deux adultes sur le canoë
- 15 € pour un participant venant avec son propre matériel.

  • Lors de l'été 2013, un journaliste de la rédaction de Zoomdici.fr s'était lui aussi pris pour un saumon (!) et avait décidé de remonter l'Allier, de Langeac jusqu'à Lavoûte-Chilhac, soit la même première étape qui est proposée ce samedi. Retrouvez ci-dessous la vidéo réalisée à l'occasion :

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire