Pour Antoine, elles iront au bout du monde

mar 03/04/2018 - 18:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

----Vous les reconnaissez ?
Marie Defay et Manon Alvergnas tenaient la salle de sport pour enfants « Go babyGym » sur la rocade d’Aiguilhe, qui a fermé il y a environ deux ans. C'est à travers le sport qu'elles sont se connues, enfants, et à travers le sport qu'elles ne se quittent plus.
Les deux jeunes femmes avaient déjà organisé deux journées de solidarité pour Antoine à l’époque de « Go babyGym ».
-----Vous les avez peut-être vues aux Foulées de Saint-Germain Laprade, le 25 mars 2018, ou bien crapahuter dans la neige, cet hiver, en survêtement. Marie Defay et Manon Alvergnas, alias Les Raideuses 43, préparent un raid solidaire. Leur participation à « La Saharienne », en novembre 2018, permettra peut-être de récolter 1 000 euros pour le petit Antoine, bientôt 7 ans.
Les deux jeunes Vellaves ont organisé une soirée au Camino des goulots (bar à vins*), rue Vibert, au Puy-en-Velay, 6 avril 2018. Elles préparents d'autres événements pour récolter des fonds pour la bonne cause sur la page Facebook Les Raideuses 43.

Marie Defay a expliqué leur démarche, leur entraînement et leur attachement au petit Antoine.

Propos recueillis par Annabel Walker

Qui est Antoine ?
Antoine, des environs de Costaros, est né le 9 mai 2011. Il est atteint d’une amyotrophie spinale de type 2. Il s’agit d’une maladie génétique qui se caractérise par une anomalie sur tous les nerfs moteurs qui commandent
les muscles. Conséquence : Antoine ne marche pas. Il est en fauteuil roulant depuis Noël 2013. Antoine est suivi par des professionnels (ergothérapeute, kiné, psychologue) dans un centre
spécialisé. Il passe une heure minimum par jour dans un verticalisateur, porte un corset, des attelles dans les chaussures et la nuit, des bottes en résine pour que ses membres ne se déforment pas trop.
----Les élèves du BTS communication du lycée Anne-Marie Martel ont réalisé le dossier de sponsoring des Raideuses 43.-----Marie Defay et Manon Alvergnas ne sont pas les seules à se mobiliser pour ce petit garçon. Le dernier calendrier du CO Coubon a collecté des fonds pour l’association « Le Sourire d’Antoine ». Le club de football confirme que « Antoine est un enfant éveillé, affectueux et très attachant. Ce petit garçon est un rayon de soleil. Il rayonne dans une pièce et pour toutes ces raisons, il mérite bien qu’on se démène pour lui. » Depuis janvier 2014, il va à l’école, accompagné par une assistante de vie scolaire (AVS). « Il est fier d’aller à l’école comme tous les enfants de son âge ».

> Qu'est-ce que La Saharienne ?


* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire