Tous

Polignac

Plus de 10000 œufs de Pâques à la forteresse de Polignac

dim 27/03/2016 - 09:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Pendant trois semaines, la mairie et l’association Forteresse Polignac Patrimoine présidée par l'actuel maire Jean-Paul Vigouroux ont préparé l’arrivée des chasseurs en herbe. Une moyenne de 2000 personnes était prévus ce samedi, mais « plus de 2550 sont venus ! Il y a eu énormément de monde l’après-midi » exulte Thierry Letoing, secrétaire de l’association et ancien maire de la commune. Finalement, c’est environ 10 000 œufs en chocolat qui ont été distribués dans la journée pour cette 5ème édition !

Des galets contre du chocolat
Des centaines de galets colorés étaient dispersés en haut du rocher de Polignac. Le but : en trouver huit pour prétendre accéder à la récompense chocolatée. Même si les parents sont souvent mis à contribution, chaque enfant a sa stratégie. Certains fouillent méthodiquement les innombrables cachettes, comme Eléa, 6 ans, fière de son panier bien rempli : « C’est un peu plus dur cette année, on cherche beaucoup !». D’autres préfèrent courir après un lapin géant qui, une fois attrapé, distribue lui-même les œufs tant attendus. Plusieurs techniques, mais tous les enfants, dont Samuel, 8 ans, ont un seul but : « un plein seau de chocolat ! ».

Le cadre historique : atout charme pour les adultes
L’association Forteresse Polignac Patrimoine œuvre tout au long de l’année pour mettre en valeur les richesses communales. Le défi a été relevé : « On vient en priorité pour les enfants, mais également pour le plaisir, notamment avec la forteresse » affirme Cédric, 36 ans, qui a fait le déplacement depuis Loudes. Des jeux médiévaux ont même été mis en place par l’association. Au cœur de ce décor historique, les parents apprécient autant que les enfants cette tradition de Pâques, à une exception près pour Marie-Claude, jeune maman de Vals-près-le-Puy : « Une chasse aux œufs pour adultes ? Oui ! Mais avec des œufs en or ! »

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire