Pet Alert 43 ou comment retrouver son animal via le net

jeu 24/04/2014 - 17:39 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Perdre un animal est souvent une source de panique pour son propriétaire. Comment se mobiliser pour le retrouver, en informant le plus de monde possible des caractéristiques de son fidèle ami à quatre pattes ? Désormais, une page Facebook vient à la rescousse : « Pet Alert ». Créée il y a près de 2 ans, en août 2012 plus précisément, elle recense par département, les animaux retrouvés, égarés ou signalés comme décédés. Avec le système de partage des réseaux sociaux, un maximum de personnes est au courant dans un minimum de temps.
 
Une page créée après la perte d'un animal
« C'est un réseau entièrement gratuit qui marche grâce à une communauté de bénévoles »,nous explique Charline Lacroix chargée de communication à Pet Alert,« il y a un modérateur, voir deux pour les gros départements qui gèrent les informations que l'on nous envoie ». En Haute-Loire, la modératrice s'appelle Pascale, « lorsqu'elle reçoit un message privé sur la toile ou un mail sur petalert43@laposte.net, avec un maximum de détails, les circonstances, elle est en charge de le retranscrire sur le Facebook Pet Alert 43 pour en informer  les « fans » de la page ».Quelques heures plus tard sur Facebook arrive une annonce avec une photo, les caractéristiques du compagnon, le lieu de la perte... En une journée, la communauté est informée. Exemple récent :« petit chat affamé blanc semi angora trouvé lot les Yssets à Bains ». Charline Lacroix, revient plus en détails sur la création de ce site « Pel Alert ». Écoutez :
 
 
{{audio1}}
 

Une site performant en zone rurale

Dans notre département, des relations ont été tissées avec les SPA de Polignac et de Brioude. Mais d'autres rapprochements sont envisagés pour faire « mûrir »le site et apporter toujours plus d'informations aux altiligériens ayant perdu leur animal de compagnie. « Sur d'autres territoires, des liens étroits avec des vétérinaires, des mairies ou encore les polices municipales des communes ont déjà prouvé leur efficacité. La Haute-Loire doit désormais travailler sur ce créneau là », souligne Charline Lacroix qui revient plus particulièrement sur la situation chez nous. Écoutez :
 
 
{{audio2}}
 

Un moyen supplémentaire pour aider les gens

Pet Alert n'est pas une association, « c'est une équipe de 140 bénévoles en France métropolitaine, il n'y a pas de statut juridique », précise Charline Lacroix, « c'est un atout de plus pour retrouver son animal, un complément aux moyens déjà existants ». Avec le partage aux effets boule de neige, ce phénomène accroît les chances de retrouver son animal de compagnie rapidement (ndlr, selon le site de Pet Alert, 12 000 animaux ont été retrouvés grâce à la page Facebook). Toutefois le taux de réussite reste difficile à chiffrer pour la Haute-Loire, comme nous l'explique Charline Lacroix :
 
 
{{audio3}}
 
 
Aux moyens d'un « like » ou d'un « partage » Pet Alert est en train devenir un outil important pour la cause animale. Pourquoi s'en priver, quand c'est gratuit ?
 
 
A.P.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire