Ouverture du Contournement du Puy : la fin du suspense, enfin presque

mer 02/05/2018 - 21:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

----Ils ont pensé à tout
Les modifications de circulation seront signalées aux opérateurs de GPS afin qu'elles soient enregistrées dans les systèmes de géolocalisation. Charge aux utilisateurs de mettre à jour leur appareil.-----Ne voyez aucune provocation dans l’usage de l’expression « enfin presque». Car, ce mercredi 2 mai 2018, le préfet de la Haute-Loire, Yves Rousset, entouré des représentants de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) et de la DIR Massif Central (Direction interdépartementale des routes), a annoncé une ouverture à la circulation du contournement du Puy-en-Velay dans la semaine du 9 au 13 juillet 2018.
Une semaine de marge
La précision de la date laisse à désirer mais le préfet s’en explique : « Il nous reste encore quelques choses à caler », dont la vérification des équipements de sécurité. Un exercice qui se fait au dernier moment « donc on se laisse une petite marge. Mais une semaine de marge vous conviendrez que sur la durée des travaux, ce n’est pas grand-chose. » Il faut dire que le chantier a connu quelques mésaventures, notamment des glissements de terrain au niveau de la tranchée couverte d’Ours-Mons, qui ont perturbé le planning des travaux. Alors prudence.

Ce contournement du Puy-en-Velay, les Ponots l’attendent depuis 30 ans (les travaux ont commencé en 2010), alors tant pis si la date de sa mise en service (partielle, du pont sur la Loire aux Baraques, soit 11km) n’est pas précise, aujourd’hui nous entrons tout de même dans le vif de ce sujet qui aura occupé nos esprits et nos colonnes numériques pendant de longues années. Nous en étions même arrivés à écrire, entraînés par un débat controversé lors d’un conseil municipal du Puy, sur la dénomination de deux nouveaux ronds points.

----Les chiffres clés
194 millions d'euros de budget global pour la réalisation des deux premières sections et les acquisitions foncières de la troisième section.
11km de travaux réalisés dont 8,7km à 2x2 voies
4 points d'échanges
3 ouvrages exceptionnels : le doublement du pont sur la Loire, la tranchée couverte d'Ours-Mons, le viaduc de Taulhac
11 ouvrages d'art courants
7 bassins de collecte et de traitement des eaux de chaussées
2 millions d'heures de travail
12,5% de l'investissement consacrés à la protection de l'environnement
-----Encore des travaux
Avant de célébrer l’événement, notamment lors de la manifestation L’Incontournable organisée le 1er juillet 2018, il reste quelques travaux à finaliser dont la pose de l’enrobé, le marquage au sol, la pose de panneaux de signalisation verticale et de clôtures ainsi que l’installation de l’éclairage sur la tranchée couverte d’Ours-Mons.

D'autres travaux se poursuivront après la mise en service du contournement du Puy : plantations, isolations de façade de deux immeubles et autres finitions diverses et variées. Restera alors la dernière séquence de travaux à engager, entre Les Baraques et le carrefour du Fangeas, soit 5km.
Une aire de repos en projet
Une aire de repos fait l’objet d’une réflexion entre l’État et l’Agglomération pour que "cet aménagement s’inscrive dans un projet qui soit global avec l’Opération Cœur de Ville et l’opération 1 % Paysage et Développement", a précisé le prefet de la Haute-Loire. Une réflexion dans le but de mettre en valeur la ville du Puy et son agglomération. Cette aire de repos, un atout en termes de sécurité routière, sera installée du côté de la Pépinière et accessible par un giratoire.

Stéphanie Marin

>>> Toutes les infos de la DREAL sur le contournement du Puy ici

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire