Nadège Javelot vise la couronne de Miss Auvergne

lun 23/07/2018 - 16:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Elle n'a pas été officiellement élue Miss Haute-Loire. Et pour cause, l'élection locale qui devait avoir lieu à Brioude le 30 juin dernier, avait été annulée, faute de candidates. Elles n'étaient que trois, deux se sont désistées, ne restait donc que Nadège Javelot, future étudiante en architecture d'intérieur. Du haut de ses 1,85 m, cette Florinoise âgée de 19 ans a tout à fait l'étoffe d'une Miss. Et pourtant...

Plus grande que ses camarades de classe, Nadège a nourri dès sa plus tendre enfance un complexe particulier par rapport à sa taille, renforçant un peu plus sa timidité. Et puis en grandissant, si nous osons dire, elle a fait de sa taille une arme lui permettant de se différencier des autres. Ces autres qui l'encourageaient à participer à des concours de beauté justement. 
Vaincre sa timidité
Il lui aura d'abord fallu vaincre sa timidité avant de s'élancer sur les podiums. Et c'est grâce au théâtre qu'elle y parviendra. Lors d'un cours, la jeune femme rencontre Laïla Malhomme, la présidente de l'association Casper organisatrice du concours Miss Haute-Loire. "Elle m'avait proposé de participer au concours Miss Haute-Loire en 2017, c'était d'ailleurs le premier dans le département depuis une quinzaine d'années", souligne Nadège, qui n'avait cependant pas obtenu son pass pour l'élection régionale.

Une première expérience dont elle garde aujourd'hui encore un très beau souvenir. "Je l'avais fait pour le plaisir, un peu éloignée de l'esprit de compétition. Ça m'a permis de prendre confiance en moi, de m'affirmer." Et d'ajouter : "C'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas eu d'élection cette année, j'espère que l'année prochaine, les candidates seront nombreuses."

Attirer l'attention
L'Altiligérienne sélectionnée pour l'étape régionale, face à quinze autres candidates, ne semble pas impressionnée par l'enjeu de cette élection, qui pourrait, si elle gagne le 19 octobre prochain, l'amener à défiler pour le titre de Miss France. Elle a déjà pensé à une stratégie : "Dans la compétition, il faut savoir attirer l'attention ! Bien sûr, j'aimerais gagner, mais l'important, c'est de participer."
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire