Musée Crozatier : "Le petit Louvre ponot"

ven 06/07/2018 - 16:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

----Le musée Crozatier en chiffres

  • 1819 : première pensée du musée
  • 160 000 : nombre d'objets dans les collections
  • 3 140 m² : surface d'exposition
  • 5 111 m² : surface totale
  • Près de 18 millions d'€ : le montant des travaux


-----Il en aura fallu du temps, mais aussi un peu d'argent soit près de 18 millions d'euros, pour mener ce chantier à bien. Après huit ans de travaux, le musée Crozatier chargé d'Histoire et d'histoires, a réouvert ses portes ce vendredi à l'occasion d'une inauguration célébrée en grande pompe. Il y a d'abord eu un spectacle mis en scène par Jean-Louis Roqueplan. Trente comédiens, hommes, femmes et enfants, déguisés en oeuvres d'art issues des collections, ont investi le jardin Henri Vinay pour retrouver leur place au musée Crozatier.

Puis, le préfet de la Haute-Loire, Yves Rousset, le maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis, le président de l'Agglo, Michel Joubert, celui du Département, Jean-Pierre Marcon mais également le président de la Région, Laurent Wauquiez y sont allés de leur petit mot pour célébrer la réouverture de ce musée qui a fait peau neuve. "C'est notre musée", a martelé Laurent Wauquiez. "Il est mieux que le Louvre" s'est-il amusé face à Jean-Luc Martinez, le président-directeur du musée parisien, l'un des plus grands du monde.


Trois questions à Jean-Luc Martinez, président-directeur du Musée du Louvre
Zoomdici : Expliquez-nous votre présence au Puy-en-Velay, en ce jour d'inauguration du musée Crozatier.
Jean-Luc Martinez : Le Musée du Louvre avait été associé au musée Crozatier dès 2011 et ensuite en 2013, par des expositions qui ont été montrées au Puy, la première sur Marie, la deuxième sur les antiquités égyptiennes. Depuis, on a également fait appel à nous pour réfléchir à de nouveaux dépôts et prêts. Donc, vous verrez 25 oeuvres qui appartiennent au Louvre et qui sont présentées exceptionnellement dans ce musée. Vous en trouverez notamment dans les vitrines d'archéologie grecque et romaine, mais aussi un très beau tableau du peintre italien Giovanni Paolo Panini qui se trouve dans les collections du XVIIIe siècle. Un tableau d'ailleurs très local puisqu'il représente le cardinal de Polignac en visite à Rome. 
----Ce que vous trouverez au musée Crozatier

  • La galerie Historique : préhistoire de la Haute-Loire, le monde méditerrannéen antique, le monde gallo-romain, le lapidaire médiéval, les objets d'art du Moyen-Âge et de la Renaissance.
  • La galerie du Velay : les art religieux, les dentelles, les artisanats locaux.
  • La galerie des beaux-arts : Les peintures et sculptures de la Renaissance au début du XXe siècle.
  • La galerie des sciences : Les sciences naturelles et les sciences technologiques.

-----Zoomdici : On aimerait connaître votre sensibilité par rapport au musée Crozatier.
Jean-Luc Martinez : Ce que j'apprécie particulièrement, c'est le respect de l'architecture parce que c'est un très beau bâtiment et cette aile nouvelle est ouverte vers l'extérieur, ce qui est très important. Le musée doit être ouvert sur la ville mais c'est aussi intéressant de voir les oeuvres depuis la ville, ce qui est possible grâce à ces grandes baies vitrées. Et puis, c'est un musée assez unique puisqu'il renoue avec l'esprit de curiosité du XIXe siècle. Ce n'est pas qu'un musée de beaux arts, il y a aussi la nature qui est représentée, la technologie, le savoir-faire local avec la dentelle etc. On renoue avec une utopie du XIXe siècle mais qui a tout son sens au XXIe siècle, qui est de croire qu'il ne faut pas tout sectoriser. 
Zoomdici : Peut-on réellement nommer le musée Crozatier de "Petit Louvre", même sur le ton de la taquinerie ?
Jean-Luc Martinez : C'est une appellation assez traditionnelle parce qu'en France, le Louvre reste le musée le plus important par la taille, par la fréquentation -- cette année, on va accueillir vraisemblablement plus de 9 millions de visiteurs -- donc ça reste la référence absolue. Ce n'est pas une taquinerie, c'est plutôt une référence sympathique. 
La première exposition du 17 juillet au 4 novembre : Naissance & Renaissance
Tous les jours, sauf le mardi, de 11h à 18h, découvrez l'histoire du Musée Crozatier, ses architectes, son inauguration en 1868, son ancêtre dans le "fer à cheval", le chantier des collections, les travaux titanesques de 2013 à 2018... Accès avec le billet d'entrée.
Stéphanie Marin
Lire aussi :
Le Musée Crozatier rouvrira avec des tarifs attractifs (15/02/2018)
Musée Crozatier : des oeuvres tactiles et sonores, tout un art (08/06/2018)
Un spectacle inaugural pour la réouverture du Musée Crozatier (05/07/2018)

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire