Monistrol : plus de 2 000 visiteurs au salon du modélisme

lun 27/04/2015 - 15:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Ce n’est pas le temps maussade qui a découragé les passionnés de modélisme et du maquettisme venus partager leur activité avec les plus jeunes mais aussi tous les curieux de ce type de loisirs ce samedi 25 et dimanche 26 avril 2015. Le site du Mazel, grâce à « Monistrol Animation », s’est vite transformé en aérodrome ou circuit de voitures : des démonstrations d’avions, hélicoptère et d’évolution de véhicules ont réjoui un public ébahi.
Le gymnase du Mazel a permis à une montgolfière d’effectuer plusieurs vols et ce même lieu a été assiégé par des conducteurs routiers, des conducteurs d’engins de travaux publics, des chefs de gare qui regardaient, sans se lasser, passer les trains, à côté de fêtes foraines qui faisaient briller les yeux des plus jeunes.
Le centre aquatique l’Ozen, quant à lui, a vu nombre de bateaux, chalutiers ou sous marins voguer dans le grand bassin.
Enfin le cinéma la Capitelle, dans sa grande salle, a accueilli les amateurs de cirque, de véhicules agricoles et de chantier.

A la rencontre de  passionnés
David Lalanne, président du club « Minicars 43», dont le siège est situé à Baux, parle de sa passion pour le modélisme autour de la voiture de course ou de la voiture 4x4 : « Le club participe à ce salon pour faire partager cette passion aux autres. Les voitures présentes sur les circuits sont des voitures thermiques à essence ou des voitures électriques ; on vient montrer ce que l’on fait, débutant ou compétiteur ».

André, 66 ans, est un fin connaisseur : « ça fait 40 ans que je le pratique ; en modélisme, j’ai fait de l’avion et du tout terrain ; c’est un passe temps. C’est l’occasion de nouvelles rencontres. Une fois par mois, je participe à l’organisation de courses ».

A l'inverse, Gaspard, 12 ans, débute, mais avec le même plaisir : « J’ai un an de pratique ; cette passion est née d’un cadeau d’anniversaire ; c’est un loisir pour moi et je participe aux courses une fois par moi ; j’apprends à bricoler avec David, le président du club ».

Bernard Dhal, lui, est tourné vers le cirque. Il montre toutes les activités de cet art  avec ses maquettes : « ça représente trente ans de travail, né de ma passion pour le cirque ; j’ai œuvré en observant la réalité, mais aussi avec des plans et des anecdotes ».

Il en est de même pour Raphael Venier avec son « Lana circus », lui aussi passionné de cirque depuis l’âge de quatre ans. Il souhaite, à travers son association, aider les cirques à s’installer sur des terrains appropriés à cette discipline.

Les exposants, très nombreux, et ils sont plus de 200, venus de toute la France ne sont que des passionnés. Ils ont enchanté  pendant deux jours petits et grands. Un spectacle gigantesque et féerique qui a emmené tous les visiteurs le temps d’un week-end, rêvé sur terre, sur mer mais aussi dans les airs.

J. V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire