Marie-Agnès Petit, élue Présidente du Conseil départemental de la Haute-Loire

Par Nicolas Defay jeu 01/07/2021 - 15:00 , Mise à jour le 01/07/2021 à 15:00

Jeudi 1er juillet 2021, le siège de la présidence du Conseil départemental a changé de locataire. Après 6 ans de mandat, Jean-Pierre Marcon cède ainsi sa place à Marie-Agnès Petit pour les 6 ans à venir. 

Les 38 conseillers départementaux, élus lors des élections départementales des 20 et 27 juin derniers, ont procédé à l'élection du nouveau président du Conseil départemental de la Haute-Loire. Seule candidate en lice, Marie-Agnès Petit a reçu ainsi 35 votes pour.

Seuls deux votes blancs et un vote pour le sénateur Olivier Cigolotti empêchent un carton plein pour l'élue de 59 ans de Céaux-d'Allègre, conseillère départementale depuis 2008 sur le Plateau du Haut-Velay Granitique et désormais ancienne vice-présidente en charge de l’innovation, de l’attractivité du territoire et du tourisme.

Photo par Nicolas Defay

Jamais dans l'histoire du Conseil départemental de la Haute-Loire, une femme n'avait décroché le poste le plus élevé de l'institution.

Les noms des huit vice-présidents dévoilés

Avant que les 38 conseillers départementaux n'expriment leurs choix, la doyenne du Conseil, Nicole Chassin (PS), a rappelé l'aspect chaotique concernant la distribution des professions de foi et de la propagande électorale en Haute-Loire (22% de plis électoraux non distribués en Haute-Loire au second tour, près de 13% au premier). L'abstention record a également été pointée du doigt (62,47% en second tour en Haute-Loire ; 59,82% au premier tour), mettant à mal les bases démocratiques des élections.

La nouvelle présidente a alors annoncé la liste de la commission permanente avec les huit vice-présidents et le nom des 29 conseillers suivants. Ainsi, parce qu'aucune liste différente n'a été proposée par l'un des conseillers départementaux, les vice-présidents sont les suivants :

  • 1er Philippe Delabre (Mézenc)
  • 2e Florence Teyssier (Aurec-sur-Loire)
  • 3e Michel Brun (Gorges de l’Allier Gévaudan)
  • 4e Brigitte Renaud (Boutières)
  • 5e Michel Chapuis (Le Puy 1)
  • 6e Christelle Valantin (Le Puy 4)
  • 7e Jean-Paul Vigouroux (Le Puy 2)
  • 8e Annie Ricoux (Pays de Lafayette)
Marie-Agnès Petit et ses huit vice-présidents. Photo par Nicolas Defay

"Mon parcours est l’illustration de ce que le travail permet de réaliser, porté par ces valeurs qui sont les miennes, celles de la fille de paysan que je suis". Marie-Agnès Petit

Emue, avec une voix parfois vacillante, Marie-Agnès Petit a alors énoncé son discours solennel devant l'auditoire installé dans la grande salle du Conseil départemental.

Ci-dessous, voici l'intégralité de son allocution qui rappelle les chantiers et les aboutissements de l'ancienne mandature de Jean-Pierre Marcon et les axes d'avenir que la nouvelle présidente entend mener avec son équipe durant les six années prochaines :

 

"C'est une grande émotion d'être désormais la première femme présidente du département de la Haute-Loire"

"Nous nous devons d'agir et de donner les moyens à chaque élu dans son canton pour que chaque Altiligérien le connaisse et le reconnaisse"

"Nous devons agir avec pédagogie et communication"

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

re

jeu 01/07/2021 - 16:11

Quelle surprise quand on sait que l'information nous avait été divulguée avant le 1° tour du scrutin ! Est-ce la tierce personne que ne citait pas Mr J.P Marcon dans un de vos article qui a imposé Mme M.A Petit à ce poste ? La réponse à la question de la tierce personne étant très difficile à trouver ! Félicitations à l'heureuse élue ! Pour ma part 38 conseillers en haute Loire c'est 19 de trop, nos finances publiques en seraient soulagées.