L’OPAC 43 dévoile sa programmation 2023 aux entreprises du BTP

mar 29/11/2022 - 16:00 , Mise à jour le 29/11/2022 à 16:00

Mercredi 16 novembre 2022, l’OPAC 43 a dévoilé aux entreprises du Bâtiment et aux représentants des Fédérations de la FBTP43 et de la CAPEB43, la programmation des travaux que l’Office engagera en 2023. Objectif : renforcer l’échange avec les entreprises sur les réalités et les enjeux que connaissent les secteurs du BTP et du logement social.

L’OPAC 43 investira 10 millions d’euros sur son patrimoine en 2023

En 2023, l’OPAC 43 entamera trois nouveaux programmes de constructions neuves, deux à Sainte-Florine et un à Aurec-sur-Loire. Plusieurs consultations d’entreprises seront lancées afin que les travaux débutent au dernier trimestre 2023.

À Sainte-Florine, l’organisme prévoit la construction de 20 logements dans une résidence d’accueil, dont la gestion sera confiée à Alis Trait d’Union, ainsi que la construction d’une résidence collective comprenant 10 logements et un commerce.

À Aurec-sur-Loire, l’OPAC 43 construira 12 pavillons sociaux sur le quartier des Echaneaux. Le renouvellement de l’offre sociale s’illustrera, quant à lui, par une action conjointe de démolition et de construction neuve : 164 logements seront démolis parmi nos résidences les plus anciennes à Craponnesur-Arzon, à Saint-Just-Malmont, à Saint-Didier-en-Velay, au Chambon-sur-Lignon, à Aurec-sur-Loire et au Puy-en-Velay.

L’OPAC 43 renforce sa stratégie de marché pour davantage de réactivité

Pour l’année 2023, l’OPAC 43 projette d’utiliser plus amplement le marché à bons de commande comme outil de simplification et de réactivité dans la gestion de son parc immobilier.

En effet, un marché à bons de commande est un marché conclu pour 4 ans, avec une ou plusieurs entreprises, révisable tous les ans et permettant de commander des interventions à la demande sur un corps d’état et sur un secteur donné. L’OPAC 43 poursuit depuis plusieurs années cette stratégie de marchés à bons de commande pour la tapisserie, la peinture et le revêtement des sols par exemple. En 2023, l’Office aura davantage recours à cet outil et lancera des marchés à bons de commande pour la réfection totale d’une pièce entière.

Ainsi, une consultation pour le lot « réfection de salle de bains » sera lancée : commander une prestation groupée pour la réfection de tous les composants d’une salle de bains (carrelage, robinetterie, plomberie, faïence) apportera notamment une réponse pertinente aux adaptations nécessaires aux personnes à mobilité réduite.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés