Loir'en Zic fait le plein, et plus encore

lun 06/06/2016 - 01:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

La plaine d’Audinet était pleine à craquer ce week-end des 3, 4 et 5 juin, à Brives-Charensac. « On a un nom. » Au bout de la seconde édition seulement, le festival Loir'en Zic a déjà acquis une grande popularité.
Un écran géant improvisé
Environ 700 spectateurs vendredi et 870 samedi. « Et je ne parle que des entrées payantes ! », précise Laurent Dufaud, coordinateur du festival. Entre 4 000 et 5 000 personnes ont fait le déplacement sur l'ensemble du week-end. Le trio de concerts Douce Amère, Les Gueules de Wab et la Rue Ketanou a attiré tellement de monde qu’il a fallu installer un écran géant pour retransmettre le concert à l’extérieur du chapiteau. De quoi ravir les amateurs de musique qui n’avaient pas réservé leur place.
Un coup de pouce à succès
Avant cela, le tremplin musical a été un des principaux temps fort du festival. Quatre groupes se sont produits en extérieur : Foxhole, Bohétopie, Youlix et Infidèles ainsi que KES-Chanson. Le jury, les partenaires et le public ont voté. Ce sont les Altiligériens de Bohétopie qui ont remporté le tremplin. En plus de la fierté, ils remportent une petite somme d’argent et des opportunités. « On leur proposera des dates comme la première partie l’année prochaine », précise le président.
A l'année prochaine...ou avant
La prochaine édition est déjà dans la tête des organisateurs. « Non, on ne dira rien », refuse le président, mais il fait une promesse mystérieuse : « On aura un rendez-vous en novembre à la Maison pour tous...avec un groupe international ». Une chose est sûre pour les années à venir : le festival du président de l'association organisatrice Frédéric Brossas ne veut pas grandir pour rester à taille humaine.

E.J.

>> Crédit photo : Anne-Sophie Abrial et Cathy Mialon.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire