L'Office National des anciens combattants victime d'une cyberattaque en décembre 2022

dim 22/01/2023 - 12:30 , Mise à jour le 22/01/2023 à 12:30

L'information a été reprise par de nombreux médias nationaux. L'office national des anciens combattants (ONAC) a été victime d'une cyberattaque en décembre 2022. 

Une annonce officialisée ce samedi 21 janvier 2023. La Russie serait suspectée d'en être à l'origine. Selon le Journal du Dimanche, ce serait la première fois qu'une branche du ministère des Armées serait visée de la sorte. Les services de l'institution auraient mis un mois pour stopper cette attaque informatique. D'après les informations révélées par BFM TV, les hackers se seraient attaqués aux serveurs, aux logiciels et aux bases de données de l'ONAC. 

Une enquête a été ouverte 

A l'issue de cette cyberattaque, l'ONAC a déposé plainte et une enquête aurait été ouverte et est d'ailleurs toujours en cours. Selon les premières informations diffusées, un dossier sensible aurait failli être piraté notamment concernant la carte du combattant. Ce document de l'armée française détient des "données personnelles" sur les centaines de milliers de personnes en France" qui la possèdent", a indiqué le consultant défense pour BFMTV, le colonel Michel Goya. D'après BFM TV, il serait possible que les Russes aient pu contacter d'actuels ou d'anciens militaires s'ils avaient eu accès au fichier sur la carte du combattant. L'attaque a été massive et a nécessité le remplacement d'une grande partie du parc informatique des 105 services de l'ONAC touchés.

Contactée en décembre dernier, la Préfecture de Haute-Loire n'avait pas souhaité nous répondre à ce sujet. Pour rappel, l'ONAC est un service à part, dépendant de l'armée mais bien présent dans les locaux de l'institution. 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés