A l’ISVT, une seconde orientée vers l’étude de l’environnement et du patrimoine

sam 28/05/2022 - 09:00 , Mise à jour le 28/05/2022 à 09:00

La Seconde Générale et Technologique est composée d’enseignement général commun à chaque lycée et d’enseignement optionnel propre à chaque établissement. A l’ISVT, l’option proposée est Ecologie Agronomie Territoire Développement Durable (EATDD). Chaque semaine, les élèves de Seconde Générale et Technologique bénéficient d’une demie journée consacrée à l’étude du territoire.

« Ce travail est mené dans la pluridisciplinarité et fonctionne grâce à un travail d’équipe, un point fort de l’établissement », précise Mme Pracros, professeure principale de la classe. A partir d’une étude de territoire, les domaines abordés sont l’écologie avec une étude de la faune et de la flore, le patrimoine ou encore l’agriculture avec une découverte des impacts de la transformation du territoire sur les différentes agricultures existantes.

Les élèves se rendent donc régulièrement sur le terrain, à la rencontre des acteurs du territoire. Dernièrement, ils se sont rendus entre Tallobre et Dolaizon, où ils ont pu s'approprier les notions de ressources naturelles avec la découverte du sol, de l'eau et de la biodiversité. Ils ont pu voir que ces ressources ne sont pas inépuisables et doivent faire l'objet de mesures de protection. Ils ont également pu apprécier l'engagement des acteurs du territoire pour entretenir et restaurer le patrimoine local. Un travail mené sur l’année qui prépare au Grand Oral du Bac Tout au long de l’année, les élèves constituent un dossier à partir d’une problématique en lien avec le territoire étudié, avec l’idée de prendre en compte le développement durable.

Cet exercice leur permet d’acquérir une ouverture d’esprit et de la curiosité. Ils doivent rendre prochainement un dossier écrit qu’ils soutiendront à l’oral, un exercice qui les préparent au Grand Oral du Bac. La majorité des élèves poursuivront l’an prochain en BAC STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) proposé au sein de l’établissement mais ils pourront aussi rejoindre d’autres filières générales, technologiques ou professionnelles.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

m.

sam 28/05/2022 - 14:11

Pour l'avenir de notre planète, ce n'est pas une demie journée qu'il faut leur faire faire mais beaucoup plus car ce sont les jeunes agriculteurs les plus destructeurs et les plus voraces. Je me demande même si on leur apprend quelque chose ou si il n'y vont pas.