'' L'Hermione, c'est une très belle aventure ''

mar 11/08/2015 - 18:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Nadine Bonnefoy, une Ponote de 24 ans, est montée à bord de l'Hermione, la frégate du marquis de Lafayette, le 5 juin dernier. Elle a fait " la tournée américaine " de Yorktown à Philadelphie avant de rejoindre la France le 29 juin. La frégate est revenue en France ce lundi 10 août, à Brest dans le Finistère. L'Altiligérienne s'y est rendue pour vivre ce moment d'exception et revoir ses compagnons de voyage.

Inoubliable
A bord, la Ponote s'occupait du navire. Monter dans l'armature, établir les voiles, les resserrer, tenir la barre, faire de la peinture, nettoyer... Toutes ces missions étaient le quotidien de Nadine Bonnefoy. Rien à voir avec son métier d'infirmière. Depuis les essais en mer de la fin d'année 2014, ce voyage à bord d'un navire était le premier. " C'est inoubliable ! On ne fait ça qu'une fois dans sa vie. L'Hermione, c'est une très belle aventure ", confie-t-elle.

Des rencontres américaines
Sur le sol américain, Nadine Bonnefoy se souvient : " Les Américains nous ont invités à faire une régate avec une association sportive. On a aussi pique-niqué avec eux. On a passé une soirée très amusante. " La jeune Ponote a ainsi pu découvrir les traditions culinaires locales.

La frégate de l'amitié
Nadine Bonnefoy a pu faire de nombreuses rencontres au cours de cette aventure. Une rencontre l'a plus marquée que les autres. Celle d'Anne, une maître-voilière. " On a fait une voile, on l'a remontée, on l'a construite avec elle. On a pu apprendre de son savoir. " Elle garde contact avec ses nouvelles connaissances : " Là, on s'est tous retrouvé à Brest pour accueillir la frégate. Des liens se sont établis. " A présent, elle prend des nouvelles de ses compagnons par les réseaux sociaux ou simplement par téléphone. Ce qui est sûr, c'est que Nadine n'est pas prête d'oublier cette " aventure extraordinaire ".

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire